Au cours du printemps 2019, la Cellule mobilité de l'Union wallonne des entreprises (UWE) a demandé à plus de 800 cyclistes navetteurs wallons quelles seraient, pour eux, les mesures prioritaires en faveur du vélo à prendre en Wallonie. Sans surprise, les vélotafeurs plébiscitent des infrastructures cyclables entretenues, séparées, un parking vélo sécurisé et une indemnité kilométrique.

Le projet Tous Vélo Actifs est implanté dans 33 entreprises et institutions wallonnes occupant à elles seules 49.000 travailleurs, dont 11.500 habitant dans un rayon de 10 km de leur lieu de travail. Depuis presque huit ans, il mène des actions de promotion des déplacements à vélo en milieu professionnel.

Sur base d'audits vélo, de formations, d'activités ludiques et informatives, ce projet creuse le sillon du vélo dans le monde du travail avec un certain succès puisque 5% des employés des entreprises concernées effectuent occasionnellement ou régulièrement leurs trajets domicile/travail à vélo. Soit un score bien au-dessus de la moyenne wallonne générale (1,6% selon le SPF Mobilité).

Sondés sur ce qu'ils attendent de la Wallonie et de leur institution, voici ce que 819 cyclistes ont répondu à l'UWE (moyenne d’âge : 43 ans ; 41 % de femmes, 57 % d’hommes et majoritairement se rendant au travail dans les provinces de Namur et Liège) :

2020 Enquête Tous Vélo Actifs Top Externe

2020 Enquête Tous Vélo Actifs Top Interne

Sans surprise, ceci se révèle tout à fait cohérent avec les demandes des cyclistes wallon·ne·s dans leur ensemble : plus de sécurité sur la route, mais aussi plus de facilités vélo au sein de l'entreprise (parking, indemnité, douche, vestiaire, vélos d'entreprises...). On relèvera aussi le désir exprimé par la moitié d'entre eux d'un nouveau plan vélo en Wallonie, pour orchestrer tout cela au plus vite !

Luc Goffinet

En savoir plus

15430 personnes soutiennent déjà le mouvement cycliste

Je soutiens le GRACQ