Se rendre à vélo au travail comporte de nombreux avantages : vous êtes plus en forme, plus détendu, et vous pouvez également y gagner financièrement si vous bénéficiez de l'indemnité vélo.

A vélo au boulot

L'indemnité vélo

Il s'agit d'une indemnité "pour frais de déplacements à bicyclette" accordée aux employés qui se rendent au travail à vélo. Cette indemnité ne concerne que les trajets domicile-travail et ne s'applique donc pas aux déplacements effectués durant les heures de service. Elle est en revanche cumulable avec d'autres indemnités perçues pour les frais de transports en commun, si vous effectuez par exemple le trajet entre votre domicile et la gare à vélo.

Cette indemnité est dite kilométrique, c'est à dire qu'elle couvre tous les kilomètres effectués par la personne à vélo entre son domicile et son lieu de travail. Le trajet de l'employé·e ne doit pas nécessairement être le plus court, mais le plus sûr pour lui. Il n'y a pas non plus de plafond lié au nombre de kilomètres. 

L'indemnité est-elle obligatoire ?

Malheureusement pas partout et pas complètement. Depuis mai 2023, 100% des travailleurs du secteur privé doivent avoir accès à une forme d'indemnité pour leurs déplacements à vélo. Du côté du secteur public cela dépend encore des règlements administratifs en vigueur dans chaque institution.

Les modalités pour obtenir cette indemnité varient hélas encore selon les conventions paritaires et les règlements internes des employeurs. Certains peuvent imposer un mi-temps à vélo, voire ne rembourser que les déplacements aller ! Il y a de même une grande diversité dans les montants octroyés. Ainsi, certains secteurs ne proposent toujours qu'une indemnité de 0,15 €/km (alors que l’exonération fiscale s'étend jusqu'à 0,35 €/km).

En 2021, 631.604 employés (± 15% des salariés en Belgique) ont bénéficié d’une indemnité vélo pour un total de 107 millions €. L’indemnité moyenne s'est élevée à 270 € par bénéficiaire.

Le CCE et le CNT notent aussi, dans leur dernier rapport, que "étant donné qu’environ 3 travailleurs sur 10 habitent à moins de 5 km à vol d’oiseau de leur lieu de travail, il semble qu’il y ait encore de la marge pour accroître l’usage du vélo". On est donc loin d'avoir épuisé le potentiel.

L'exonération fiscale de l'indemnité

L'indemnité vélo bénéficie d'une exonération fiscale. Depuis le 1er janvier 2024 (exercice d'imposition 2025), elle se monte à 0,35 €/km. Un plafond annuel de 3.500 € fait aussi son apparition, au-delà duquel l'indemnité sera taxée comme un avantage toute nature (ATN) - ce qui correspond environ à 0,17€ par km excédentaire. 

  • Pour un trajet A/R quotidien ≤ 45 km rétribués 0,35 €/km, l'indemnité est nette d'impôt
  • Pour un trajet A/R quotidien > 45 km, seulement ce qui dépassera 3.500 € sera imposé
  • Pour un trajet A/R quotidien payé à 0,38 €/km, vous serez imposé sur les 0,03 €/km

En savoir plus

19037 personnes soutiennent déjà le mouvement cycliste

Je soutiens le GRACQ