Se rendre à vélo au travail comporte de nombreux avantages : vous êtes plus en forme, plus détendu, et vous pouvez également y gagner financièrement si vous bénéficiez de l'indemnité vélo.

A vélo au boulot

L'indemnité vélo

Il s'agit d'une indemnité "pour frais de déplacements à bicyclette" accordée aux employés qui se rendent au travail à vélo. Cette indemnité ne concerne que les trajets domicile-travail et ne s'applique donc pas aux déplacements effectués durant les heures de service. Elle est en revanche cumulable avec d'autres indemnités perçues pour les frais de transports en commun, si vous effectuez par exemple le trajet entre votre domicile et la gare à vélo.

L'indemnité est-elle obligatoire ?

Malheureusement non. Votre employeur est donc libre de l'accorder ou non à ses employés, sauf si l'indemnité est prévue par la Commission paritaire (CP) dont dépend l'organisation. Depuis 2021, 114 des 165 sous-commissions paritaires ont une convention collective fixant une indemnité vélo, couvrant ainsi 86 % des travailleurs salariés dans le privé.

Les modalités pour obtenir cette indemnité varient également selon les règlements internes des entreprises. Certaines peuvent imposer un mi-temps à vélo ! Il y a de même une grande diversité dans les montants octroyés. Ainsi, plus d’un quart des entreprises ne proposent qu'une indemnité de 0,15 €/km (alors que l’exonération fiscale s'étend jusqu'à 0,25 €/km).

En 2021, 631.604 employés (± 15% des salariés en Belgique) ont bénéficié d’une indemnité vélo pour un total de 107 millions €. L’indemnité moyenne s'est élevée à 270 € par bénéficiaire.

Le CCE et le CNT notent aussi, dans leur dernier rapport, que "étant donné qu’environ 3 travailleurs sur 10 habitent à moins de 5km à vol d’oiseau de leur lieu de travail, il semble qu’il y ait encore de la marge pour accroître l’usage du vélo". On est donc loin d'avoir épuisé le potentiel.

L'exonération fiscale de l'indemnité

L'indemnité vélo bénéficie d'une exonération fiscale. En 2009, cette exonération a été fixée à 0,145 €/km (hors indexation), ce qui correspond actuellement à 0,25 €/km (depuis le 1er janvier 2022). Si votre employeur vous accorde une indemnité égale ou inférieure à 0,25€/km, le montant total de votre indemnité sera intégralement net d'impôt. Par contre, si vous touchez une indemnité supérieure à ce montant, la tranche dépassant les 0,25 €/km sera imposée.

Exemple : si votre employeur vous accorde 0,27 €/km, vous serez imposé sur les 0,02 €/km.

Bike to work

Logo Bike to WorkSi votre employeur est inscrit au programme Bike to Work, vous pouvez cumuler des "points vélo" à convertir en cadeaux et participer à des concours. Un petit coup de pouce qui vous motivera à vous mettre en selle tout au long de l'année...

En savoir plus

17965 personnes soutiennent déjà le mouvement cycliste

Je soutiens le GRACQ