En Wallonie, le vélo peut s'avérer un excellent moyen de rallier l'arrêt de bus le plus proche. Combiner vélo et transports publics vous permet ainsi d'être mobile à moindre coût !

Stationner son vélo aux arrêts de bus

Il existe des range-vélo à proximité de certains arrêts. Si vous jugez nécessaire l'équipement d'un arrêt, prenez contact avec le TEC ou motivez votre commune : elle peut recevoir du TEC un subside de 80% du coût du stationnement vélo qu'elle placera (100% si ligne express !).

Prendre son vélo dans le bus

TEC Verviers transport de vélos

Seuls les vélos pliants (toutes marques) sont admis à bord des bus TEC.

Pour les vélos non pliants il y a juste trois situations où c'est possible :

  • sur la ligne Express 5 Nivelles-Namur 
    • projet pilote jusqu'au 31/12/2022
    • gratuit et sans réservation
    • en soute ou sur un ratelier à l'arrière du bus
    • vélos électriques exclus
  • sur la navette estivale vers l'Abbaye d'Aulne

  • sur quelques lignes rurales du TEC Liège-Verviers
    (cf. pub ci-contre)

Cyclotec, le vélo pliant du TEC

Le vélo pliant du TEC

Si tous les vélos pliants sont acceptés gratuitement à bord des bus, le TEC propose également à sa clientèle l'abonnement CycloTEC. Cette formule combine l'abonnement annuel TEC et la mise à disposition d'un vélo pliant CycloTEC pour 60 € (tarif forfaitaire comprenant la location du vélo, son entretien et une assurance tous risques incluant le vol).

Le CycloTEC pèse moins de 10 kg, est doté d'une courroie de transmission (moins salissant qu'une chaîne) mais n'a qu'une seule vitesse. Il convient donc plus pour des courts trajets doté d'un bon revêtement cyclable.

A lire aussi

17800 personnes soutiennent déjà le mouvement cycliste

Je soutiens le GRACQ