La Wallonie teste actuellement une nouvelle peinture luminescente, pour guider les cyclistes aux endroits les plus sombres de son réseau. Le but est d'éviter une pollution lumineuse et de coûteux systèmes d'éclairage, tout en améliorant la sécurité nocturne des usagers.

RAVeL fluorescent SPW (Vedrin)

Ce jeudi 20 août, le SPW Mobilité et Infrastructures a procédé à la pose d’un marquage en peinture luminescente à Frizet (Namur), sur un tronçon du RAVeL non éclairé de 1.300m qui traverse un bois particulièrement sombre dès le soleil couché. Comme nous l'avions signalé au SPW, une courbe difficile à repérer la nuit tombée est aussi présente ici.

Cette liaison cyclable est fort empruntée par les cyclistes qui se rendent à Namur, et par des cyclo-touristes nombreux sur cet axe (Eurovelo 5 Londres-Bruxelles-Rome-Brindisi ou Rando-Vélo 10 Namur-Bruxelles). Dans l’obscurité, ce marquage offre aux piétons et aux cyclistes qui circulent sur le RAVeL un guidage visuel continu sur ce tronçon.

Le produit luminescent, appelé Luminokrom provient du fabricant français Olikrom. Il contient des pigments qui absorbent la lumière et la réémettent en permanence, ce qui explique son aspect verdâtre en pleine journée.

Quelles sont les prochaines étapes si l'essai est concluant ?

Tronçon RAVeL ligne 142 (peinture luminescente)

Selon le SPW "il faudra suivre l’évolution du comportement de ce produit sur cette portion du RAVeL, non seulement au point de vue technique mais aussi au niveau de l’expérience des usagers. Ensuite, pour pouvoir être utilisé, ce produit devra être homologué. Il sera appliqué dans ce but au printemps 2021, ce qui signifie qu’il pourra être généralisé dans minimum deux ans. Il peut en revanche déjà être installé sur des sites privés ou publics où les gestionnaires n’utilisent pas l’outil Qualiroutes."

Le GRACQ va suivre avec intérêt cette expérience régionale, et surtout les retours des usagers qui empruntent régulièrement ce RAVeL de l'ancienne ligne 142 Namur-Jodoigne, afin d'évaluer la pertinence de généraliser ce genre de marquage hors agglomération, pour la sécurité de tous.

Luc Goffinet

En savoir plus

15592 personnes soutiennent déjà le mouvement cycliste

Je soutiens le GRACQ