On est souvent interpellé par l'argent dépensé pour des aménagements uniquement destinés à faciliter le passage d'un peloton de coureurs cyclistes quelques minutes par an. Mais, depuis cette année, la société du "Tour de France" entend promouvoir aussi les déplacements à vélo au quotidien, via sa campagne "On a tout à gagner".

C'est effectivement une action qui en a surpris plus d'un dans le monde de la mobilité, peu habitué à des messages issus du monde sportif pour pousser le vélo utilitaire. Pourtant ce communiqué du Tour affiche affiche clairement la couleur :

"Attaché à la promotion du vélo sous toutes ses formes, le Tour de France lance cette année une campagne de communication invitant chacune et chacun à enfourcher son vélo plutôt pour les déplacements quotidiens. Quatre clips, qui sont régulièrement diffusés sur les antennes de France Télévisions à partir de Paris-Roubaix, mettent l’accent sur les bénéfices du vélo dans de multiples domaines, illustrés par des scènes de la vie quotidienne. Souvent plus rapide, forcément plus sain, à coup sûr plus économique et toujours plus propre que les autres moyens de transport, le cycle s’impose dans le monde urbain comme la solution idéale, à la fois sur le plan collectif et à titre individuel."


En 2017 on avait déjà connu une campagne du Tour de France pour la sécurité routière, qui diffusait un message de partage de la route co-signé par le GRACQ et Vias. Cette première ouverture est donc suivie cette année d'une campagne de promotion du vélo au quotidien, dont on ne peut que se réjouir. Elle va en tout cas bien dans le sens d'une conjonction des efforts de tous les milieux du cycle en faveur des déplacements à vélo.

Luc Goffinet

10986 personnes soutiennent déjà le mouvement cycliste

Je soutiens le GRACQ