Une étude menée par la VUB montre que les véhicules laissent une plus grande distance entre eux et le vélo qu'ils dépassent quand celui-ci transporte un enfant. Un effet particulièrement marqué à l'heure de pointe du matin, quand l'enfant occupe un siège à l'arrière du cycliste.

Les chercheurs de la VUB ont mesuré les distances latérales moyennes de dépassement sur un même parcours (effectué 19 fois) à Bruxelles dans trois configurations différentes :

  • cycliste sans enfant sur le vélo : 1,17 m
  • cycliste avec un enfant dans une remorque : 1,28 m
  • cycliste avec un enfant sur siège arrière : 1,30 m

Maman et enfant à vélo

La présence d'un enfant augmente donc la distance de dépassement du cycliste par les véhicules motorisés. Cet effet est particulièrement marqué à l'heure de pointe du matin, où le cycliste seul a été dépassé à seulement 97 cm en moyenne.

L'heure de pointe du soir et les heures creuses voient aussi des différences dans les dépassements, mais dans une moindre mesure. En heures creuses c'est la remorque vélo qui est dépassée au plus loin : 1,39 m.

Le type d'infrastructure cyclable, c'est-à-dire une piste cyclable marquée ou suggérée, n'a quant à lui pas d'effet tangible sur les dépassements observés dans cette étude.

Du côté des dépassements les plus dangereux, ceux inférieurs à un mètre et illégaux en Belgique, ils constituent 25% des dépassements observés ici. Ils sont plus fréquents quand un vélo ne transporte aucun enfant (35,3%) que dans le cas contraire (21,8%).

Ces derniers résultats inquiètent les chercheurs, qui plaident pour un effort plus important de sensibilisation des conducteurs et un contrôle policier accru. Certaines polices y parviennent à l'étranger, ce ne devrait donc pas être impossible en Belgique.

Les chercheurs de la VUB suggèrent aussi de tester prochainement si l'équipement seul (remorque ou siège) sans enfant dedans produirait les mêmes effets que ceux observés ici.

Luc Goffinet

En savoir plus

The impact of a child bike seat and trailer on the objective overtaking behaviour of motorized vehicles passing cyclists, Transportation Research Part F: Traffic Psychology and Behaviour, Volume 75, November 2020, pp 55-65

15941 personnes soutiennent déjà le mouvement cycliste

Je soutiens le GRACQ