Parce que se déplacer à vélo peut (et devrait) se faire très tôt, le GRACQ souhaite être présent dans l’engagement associatif des étudiants durant leur parcours scolaire. 

Jeunesse

Que vous soyez en fin d’étude secondaire, à l’université ou aux études supérieures, les idées énumérées ci-dessous vous donneront des idées de projets à mettre en place pour promouvoir la mobilité active dans votre établissement scolaire. Parents et grands-parents qui lirez cet article, n’hésitez pas à  en parler à vos enfants et petits-enfants !

  • Organiser un parrainage scolaire à vélo. S’inspirant du projet "Génération Tandem Vélo" initié par l'ASBL Empreintes il y a quelques années, cette action vise à accompagner d'autres (plus) jeunes sur le chemin de l'école. Un jeune d’une école secondaire supérieure peut ainsi encadrer à vélo un enfant d’une école primaire voisine sur son trajet domicile-école. Le même type de projet peut voir le jour entre élèves du secondaire et étudiants dans le supérieur si la distance entre les établissement le permet.
     
  • Réclamer un parking vélo de qualité avec une pompe mise à disposition. Plus d'infos 
     
  • Sensibiliser au vol de vélo peut permettre d'éviter ce fléau. Nous disposons de brochures que nous pouvons vous faire parvenir. Plus d'infos
     
  • Proposer aux enseignants et étudiants de se rendre aux cours à vélo durant un laps de temps déterminé (2 jours, 1 semaine ou 2 semaines). Si possible, enregistrer leurs déplacements avant, pendant et après cette action pour évaluer le changement de comportement.
    Exemple : « Émile le serpent mobile » dans les établissements secondaires.
     
  • Organiser une action éclairage. Cette campagne automnale permet de sensibiliser les cyclistes à l’importance d’être bien visibles à vélo en remettant des kits éclairages aux cyclistes mal éclairés. Plus d'infos 
     
  • Mener une action "Clap au vélo". Chaque 21 mars, le GRACQ participe, aux côtés du Fietsersbond, à cette action nationale visant à encourager les cyclistes en les applaudissant. Plus d'infos
     
  • Nommer un responsable "Mobilité" au sein des associations estudiantines et demander qu'il puisse assister aux rencontres avec le pouvoir décisionnel de l’établissement scolaire. Définir ensemble les objectifs et les attentes, et assurer une communication régulière entre le responsable et les étudiants. 
     
  • Réaliser une carte listant les itinéraires vélos les plus adéquats aux abords de l’établissement scolaire. À l’aide d’une carte, vous tracez les itinéraires structurants menant à votre établissement scolaire. Après avoir analysé les déplacements, vous pouvez proposer des solutions pour améliorer la sécurité et la convivialité sur le chemin de l’école. Les itinéraires recensés pourraient faire l’objet d’une carte remise aux étudiants le souhaitant. Exemple : projet REVe de Pro Velo pour le secondaire.
     
  • Encourager son école à réaliser un plan de déplacement scolaire (pour la région bruxelloise). Plus d'infos 
     
  • Demander une séance vélo-trafic grâce à l’octroi d’un budget de l’établissement scolaire. Cette formation d’une demi-journée a pour but de transmettre les bons réflexes pour circuler à vélo dans le trafic en toute confiance. À organiser avec un groupe local du GRACQ (seulement possible pour les villes de Liège, Namur, Charleroi, Gembloux, Braine-L'Alleud, Tubize, Ottignies et Bruxelles), sinon vous pouvez faire appel à Pro Velo
     
  • Organiser une bourse aux vélos pour permettre à chacun d’acquérir un vélo. Un atelier mécanique peut également se tenir au moment de la bourse.

 

Une de ces actions vous parle ? Vous avez envie de la mettre en œuvre ? Contactez-nous pour en savoir plus !  Par ailleurs, un groupe local existe peut-être déjà dans votre commune. Renseignez-vous et n’hésitez pas à le contacter pour mettre en place des actions ou collaborer sur des campagnes. 

CONTACT : 

Séverine VANHEGHE
severine.vanheghe@gracq.org
T 081 39 07 14 

 

17617 personnes soutiennent déjà le mouvement cycliste

Je soutiens le GRACQ