Les chiffres de l'Observatoire du vélo pour l'année 2020 se sont fait attendre, les voici ! Sans grande surprise, les comptages à l'heure de pointe du matin accusent une diminution de 11% : une contre-performance très nettement liée aux mesures sanitaires de la crise COVID, alors que les premiers comptages de l'année s'annonçaient prometteurs. On souligne au passage une proportion croissante de femmes et d'utilisateurs de vélos à assistance électrique.

Alors que la Région s'était jusqu'à présent réjouie de l'augmentation du nombre de cyclistes en 2020 (+64%), cette réduction de 11% annoncée par l'Observatoire du vélo peut sembler surprenante. Il n'en est rien : la progression de 64% provient des données enregistrées par les compteurs vélo automatiques disséminés un peu partout dans Bruxelles, qui enregistrent les passages des cyclistes 7/7 jours et 24/24h. 

Les résultats de l'Observatoire du vélo proviennent quant à eux de comptages réalisés par Pro Velo 4 fois par an (en janvier, mai, septembre et novembre), entre 8h et 9h. Plusieurs de ces comptages à l'heure de pointe matinale ont été effectués dans un contexte de fermeture des écoles (mai) et de recommandation de télétravail (mai, septembre, novembre) et enregistrent des baisses spectaculaires (-47% pour le mois de mai). Les comptages du mois de janvier 2020, avant le début de la crise COVID, traduisent quant à eux une progression de 53% par rapport à janvier 2019. L'Observatoire souligne le facteur météo : les conditions plutôt clémentes de 2020 ont probablement dû jouer un rôle positif sur l'usage du vélo, en dépit des mesures de crise. 

 

Usagers du vélo : toujours plus de diversité

À côté des données chiffrées, l'Observatoire dresse le portrait des utilisateurs.trices de vélo. Pour 2020, on retiendra les éléments suivants :

  • La proportion de femmes augmente encore, pour atteindre 39,4%.
  • Les enfants restent toujours aussi peu représentés (>5%).
  • Une grande majorité de cyclistes portent un casque : la proportion se maintient à 60%.
  • Les vélos à assistance électrique connaissent un succès croissant (27% contre 20% en 2019). L'usage du speed pedelec reste anecdotique (1%).
  • On comptabilise 9% de vélos pliants et 6% de vélos-cargos
  • 16% des vélos sont équipés pour le transport d'enfant, parmi lesquels un part croissante de vélos-cargos (36% contre 30% en 2019, et 12% en 2018).
  • 59% des cyclistes sont correctement éclairés en soirée, au contraire des 18% qui circulent sans aucun éclairage. 

Après cette année très particulière, le "retour progressif à la normale" s'inscrira dans un contexte "post crise": promotion des modes actifs, encouragement du télétravail... Nul doute que les chiffres des années suivantes seront attendus avec impatience et décortiqués avec tout autant de minutie.

Florine Cuignet

En savoir plus

16805 personnes soutiennent déjà le mouvement cycliste

Je soutiens le GRACQ