À l’approche des élections communales, c’est par l’action citoyenne que le GRACQ souhaite faire entendre son message : « Les communes doivent faire plus pour le vélo ! ». D’Ixelles à Libramont en passant par Charleroi, Namur, Liège, Rebecq ou Oupeye, de nombreux bénévoles se mobilisent pour que leur commune devienne plus cyclable. 

Débats citoyens, rencontres apéritives, balades-découvertes, actions de terrain, publications sur les réseaux sociaux… sont autant de moyens utilisés pour interpeller les candidats aux élections et donner de la visibilité aux demandes des cyclistes. Cela fait des mois déjà que le GRACQ est en campagne pour convaincre et obtenir des engagements de la part de la classe politique. Et quoi de mieux que la Semaine de la Mobilité pour rappeler les nombreux avantages à investir dans le développement du vélo ? (voir nos infographies)

"Au niveau communal, il y a beaucoup de mesures qui peuvent être prises pour améliorer la vie des cyclistes », rappelle Aurélie Willems, secrétaire générale de l'association. « Le manque d’infrastructures adaptées est pointé par les non-cyclistes comme l’obstacle le plus important à la mise en selle. », renchérit-elle. « Changer, cela passe évidemment par des choix politiques clairs et ambitieux ».  

À l'heure où le modèle politique traditionnel peine à convaincre et où semble émerger une prise de conscience du pouvoir citoyen, le GRACQ veut être à la fois le porte-voix des revendications des cyclistes et un interlocuteur incontournable des pouvoirs publics. 

« Le vélo offre des avantages indéniables en matière de mobilité, de santé, d’environnement... qui dépassent de loin les clivages idéologiques. Son développement doit donc figurer au rang des priorités de toutes les majorités au lendemain des élections », conclut Aurélie Willems.

Plus d'infos :

► Infographies, contenu des demandes, actions menées et moyens d’agir se trouvent sur la page « spéciale élections » : www.gracq.org

Logo élections 2018 (petit)

 

11034 personnes soutiennent déjà le mouvement cycliste

Je soutiens le GRACQ