Comment impliquer les cyclistes locaux dans le développement d’une politique cycliste communale ? C’était justement la thématique abordée en janvier lors du 2e "Brussels Bypad Forum", qui a fait la part belle aux groupes locaux du GRACQ ! 

Grâce aux audits BYPAD, les communes bruxelloises ont eu l’opportunité d’évaluer leur politique cycliste et d’ainsi jeter les bases d’une dynamique vélo communale. C’est précisément pour pérenniser cette dynamique que la Région a lancé l’idée des "BYPAD Forum" : des moments privilégiés pour rassembler autour d’une même table les échevins, fonctionnaires communaux ou régionaux et représentants de bureaux d’étude. 

Au menu de ce second forum : le partenariat cyclistes/communes. Quelques exemples inspirants ont été évoqués :

  • à Jette, une commission vélo, bien qu'informelle, permet aux cyclistes du GRACQ et du Fietsersbond de dialoguer avec la commune depuis plus de 15 ans ;
  • les cartes postales réalisées par le GRACQ d’Ixelles ont permis de rendre visible la demande en stationnement vélo et se sont avérées un argument de poids pour convaincre le Collège de multiplier les arceaux et box vélo ; 
  • le Vélopinion du GRACQ Forest/St-Gilles a lui aussi été mis à l’honneur, puisque cet impressionnant travail d’évaluation de la cyclabilité des deux communes a initié les bases d’un dialogue entre cyclistes et autorités communales ;
  • les comptages vélo réalisés annuellement par le GRACQ de Schaerbeek contribuent à justifier les investissements consentis pour le vélo. 

La bonne volonté est une condition nécessaire, mais elle est malheureusement loin d'être suffisante ! Tout convaincus qu'ils puissent être, les échevins et fonctionnaires communaux font face à certaines difficultés, dont les attentes des usagers s’accommodent parfois difficilement : manque de moyens (financiers, humains), volonté politique pas toujours présente, lenteur des procédures administratives, multiplicité des acteurs concernés… 

Ce deuxième BYPAD Forum a généré des échanges particulièrement instructifs, sur lesquels les acteurs communaux sont à présent invités à s’appuyer pour développer, à leur échelle, une véritable collaboration "sur mesure" avec les cyclistes locaux.

Florine Cuignet

10757 personnes soutiennent déjà le mouvement cycliste

Je soutiens le GRACQ