Huit places pour des vélos (non démontés) dans chaque train circulant en Europe, c'est la proposition du Parlement européen pour le nouveau Règlement européen sur les droits et les obligations des passagers du rail. Le GRACQ appelle notre Ministre de la Mobilité à soutenir cette réelle intermodalité train/vélo à l'échelle belge et européenne.

cyclists_love_trains_ ecf

Si le Parlement européen souhaite imposer à toutes les compagnies ferroviaires huit emplacements vélo dans chaque train, les ministres nationaux de la mobilité soutiennent plutôt le point-de-vue des compagnies ferroviaires européennes, qui rechignent à toute obligation.

C'est ce 18 février à Bruxelles que commence la concertation Parlement, Commission, Conseil des ministres européens sur la règle finale.

Pour gagner ces huit places vélo par train, il est important que chaque cycliste fasse connaître à notre Ministre de la mobilité son souhait de voir la Belgique suivre la volonté du Parlement européen, via ce courrier prêt à l'emploi (à envoyer à l'adresse info@bellot.fed.be). Vous pouvez également contacter nos europarlementaires belges pour qu'ils réaffirment leur soutien à leur rapporteur.


Courrier

Monsieur le Ministre de la Mobilité,

Lors de la réunion du Conseil des 12 et 13 décembre 2019 la Belgique a pleinement soutenu la proposition de la Commission européenne de faire de l'Europe le premier continent "zéro émission" carbone d'ici 2050.

Pour atteindre cet objectif, le transport en est le plus grand obstacle, car ses émissions continuent d'augmenter dans toute l'Union Européenne. Pourtant, avec la refonte du Règlement COM 2017-548 sur les droits et obligations des passagers ferroviaires, se présente une excellente occasion de faire un pas significatif dans la bonne direction en améliorant les solutions combinées rail et vélo, en tant qu'alternative efficace bas carbone à la voiture et aux voyages en avion.

Dans l'article 6 du projet de nouveau règlement, les trois institutions européennes, y compris le Conseil, ont confirmé pour les passagers le droit de pouvoir embarquer avec un vélo à bord du train. Toutefois, pour mettre en œuvre un tel droit, seul le Parlement européen demande explicitement que "Tout le matériel roulant neuf ou rénové pour les passagers comporte, au plus tard deux ans après l'entrée en vigueur du présent règlement, un espace désigné bien indiqué pour le transport des véhicules assemblés vélos avec un minimum de 8 espaces."

En Allemagne, les nouveaux ICE-4 sont désormais équipés de 8 places vélo. De même que les nouveaux IC en Pologne. Ces compagnies démontrent ainsi qu'il n'y a pas d'obstacle technique à ce que d'autres le fassent également. Toutes les compagnies disposeront par ailleurs du temps nécessaire pour effectuer les opérations techniques de mises en conformité de leurs rames.

Nous vous demandons donc de soutenir activement la formulation du Parlement européen au trilogue en cours, y compris en cas de rénovation de rames existantes, conformément aux engagements de la Belgique pour la qualité de l'air, la mobilité et le tourisme durable.

Je vous prie de recevoir, Monsieur le Ministre, l'expression de ma considération distinguée.

Signature


8 places vélo par train

14525 personnes soutiennent déjà le mouvement cycliste

Je soutiens le GRACQ