Ils s’appellent Caroline, Edith ou Nalu, ils ont entre 23 et 24 ans, ils font du vélo à Liège et ont été filmés sur leur trajet quotidien pour partager avec vous leur vision du vélo. Cette série de portraits dresse l’image d’une certaine jeunesse et offre un regard neuf sur notre avenir commun.

Video jeunes cyclistes Edith

Ils nous parlent de clichés de genre, de freins à déconstruire, de souvenirs d’enfance, de sacs à main et d’influenceuses à vélo. Les réflexions de ces jeunes sont alimentées par des lectures d’extraits de littérature « vélo », leur permettant de faire des liens entre la théorie et leur propre vécu. La question ultime de l’interview est d’actualité puisqu’elle fait référence à l’augmentation du prix de l’énergie : « Un plein d’essence coûte maintenant aux alentours de 100 euros, que feriez-vous de cet argent ? »

Entre convictions profondes, doutes et encouragements, ces jeunes parlent à bâtons rompus du plaisir de rouler à vélo. Même s’ils sont conscients que la mobilité active est un levier pour transformer le cœur de notre société, ils soulignent avant tout les avantages que le vélo leur procure à titre individuel, en termes d’indépendance, d’autonomie, d’efficacité, de bonheur.

Nalu

Quand il était petit il vivait au Venezuela, où les rues n’étaient pas très sécurisées. Arrivé en Belgique à 10-11 ans, on lui a donné un vélo pour aller à l’école. À partir de ce moment-là, il a découvert un nouveau monde. Ce choix de mobilité permettrait-il de se sentir plus libre ? Nalu témoigne de l'énergie qu'il en retire et des problèmes d'infrastructures qu'il rencontre.

Caroline

Elle fait à peine 5 km à vélo pour aller au travail, pourtant ses amies la trouvent "courageuse". Son collègue fait lui un trajet beaucoup plus long, mais tout le monde trouve ça normal. La pratique du vélo est-elle plutôt une affaire d'homme ? Caroline s'en défend, et témoigne des plaisirs et avantages qu'elle retire de son choix de mobilité.

Edith

Avec 100 euros en poche, on choisit quoi ? Le city-trip à Bruges, ou le nouveau sac à main ? Réponse en images et avec humour. Edith nous partage son expérience de jeune cycliste à Liège.

Réalisation : Alex Lerusse

Gaël DE MEYERE

17965 personnes soutiennent déjà le mouvement cycliste

Je soutiens le GRACQ