On l'attendait depuis 8 ans, le nouveau plan "WaCy 2030" est enfin arrivé. Il appartient désormais à tout le gouvernement wallon de s'en emparer, car l'essor du vélo en Wallonie ne peut résulter seulement des mesures prises jusqu'ici en termes de primes, plans infrastructures et d'études. Surtout pour atteindre 5% de déplacements à vélo en 2030 (vision FAST).

Un premier plan Wallonie Cyclable (WaCy) avait lancé en 2010 les bases d'une politique vélo pour la Wallonie. Il devait être mis à jour en 2015 par le gouvernement suivant, mais cela n'a jamais été fait. Le Ministre de la mobilité actuel, qui avait déjà lancé le premier plan, s'est remis à l'ouvrage et a dévoilé hier ce nouveau plan ambitieux pour booster le vélo en Wallonie.

2022 Plan Wallonie Cyclable

Tous les pans d'une vraie politique vélo sont balayés ici : la gouvernance, la sécurité routière, les services, des statistiques et analyses, la formation des cyclistes, des étudiants, des agents communaux et régionaux, la communication, la lutte contre le vol, le vélo-tourisme, la concertation avec les acteurs vélo en Wallonie, etc.

On peut donc se réjouir de son contenu, auquel le GRACQ a d'ailleurs contribué en amont. Fort heureusement aussi, on n'a pas attendu la publication du plan pour avancer. Plusieurs actions du plan "WaCy 2030" sont déjà en cours :

  • Investissements dans les infrastructures régionales et communales
    • plan infrastructures régionales 2020-2024 du SPW
    • appel à projets "communes pilotes Wallonie Cyclable" en 2021 (PiWaCy)
    • droit de tirage "mobilité active et intermodalité" pour 2022-2024 (PiMaCi)
    • études des corridors vélo vers Bruxelles, Liège-Verviers, autour de Liège
  • Primes à l'acquisition
    • vélos cargos
    • vélos pour les trajets domicile/travail
    • vélos pour les entreprises/indépendants
  • Etude et définition d'un réseau cyclable wallon supra-local (SPW)
  • Développement de fiches d'aménagements cyclables (SPW)
  • Manager de la mobilité active au sein du SPW

Pour la réussite de la politique vélo, il est crucial que les différents ministres wallons concernés s'emparent du plan d’actions "WaCy 2030" pour les aspects relevant de leurs compétences. Il est en effet important que la Ministre de la Sécurité Routière et du Tourisme, ou celui de l'Aménagement du Territoire, prennent des mesures vélo aussi.

Le ministre de la Mobilité est en charge de la coordination du travail et présentera au Gouvernement un état des lieux annuel du plan, ainsi qu’un rapport d’évaluation fin 2024.

Afin de ne pas reproduire les errements du passé (abandon du premier plan WaCy par le gouvernement suivant), un décret "Wallonie cyclable" est en cours d'adoption par le Parlement wallon. Ce décret, recommandé par la Cour des comptes dans son dernier rapport sur la politique cyclable wallonne, est indispensable pour ancrer le vélo dans les textes légaux. Il obligera les prochains gouvernements à remettre à jour le plan vélo à chaque législature.

Détail des mesures du plan "WaCy 2030" par thématiques

Assurer la Gouvernance

  1. Assurer la mise en place de la Stratégie vélo
  2. Mettre en place un plan de Formation
  3. Assurer un suivi et une évolution de la réglementation, planification politique cyclable
  4. Assurer le monitoring de la politique cyclable
  5. Assurer une mise en réseau des acteurs vélo

Rouler et stationner en sécurité

  1. Définir des réseaux cyclables wallons utilitaires et récréatifs
  2. Améliorer le niveau de qualité des infrastructures cyclables / faire les bons choix
  3. Mettre en place les outils d’investissement pour la mise en œuvre du réseau cyclable
  4. Offrir un stationnement vélo répondant aux différents besoins

Offrir des services

  1. Avoir une offre suffisante pour la réparation de vélo
  2. Avoir une offre de vélos à louer, à tester
  3. Développer la formation de mise en selle et les actions de déplacement à vélo
  4. Mettre en place des aides à l'achat (vélo, matériel)
  5. Développer la Cyclo-logistique urbaine
  6. Lutter contre le vol de vélo

Communiquer et sensibiliser

  1. Offrir une documentation de référence
  2. Développer et diffuser des outils d’information et de mobilisation des usagers
  3. Organiser et participer à des événements promotionnels et de sensibilisation
  4. Assurer l’existence de points d’information

Luc Goffinet

En savoir plus

17970 personnes soutiennent déjà le mouvement cycliste

Je soutiens le GRACQ