Communes wallonnes de plus de 50.000 habitants

2023 Baromètre classement catégorie 1

Dans ce premier tableau des « grandes villes wallonnes » Tournai émerge devant Namur et Mons. Ces trois cités mènent une réelle politique vélo depuis un certain temps, même si la note finale ne fait pas vraiment apparaître de conviction flagrante chez les cyclistes qui y vivent.

Namur perd sa 1ère place de 2021, certainement pénalisée par une politique vélo qui stagne. La Louvière et Mouscron, pourtant communes cyclables pilotes subsidiées de longue date, séduisent de moins en moins leurs cyclistes, très critiques à leur égard.

Par rapport à 2021, Charleroi se maintient dans la catégorie F, malgré un recul, tandis que Liège dégringole. Les travaux du tram et le manque d’avancées cyclistes sont certainement les premiers facteurs explicatifs pour la cité ardente. À Seraing et Verviers on désespère aussi, malgré quelques avancées (plutôt isolées).

2023 Baromètre classement catégorie 1

Si on intercale ces 9 communes wallonnes dans le baromètre français de la FUB :

Les trois premières n’arrivent qu’en 78ème position, entre Vénisieux et Hyères, loin derrière les champions que sont Grenoble, Strasbourg et la Rochelle (toutes trois classés B). Charleroi et La Louvière sont proches de Saint-Denis et Seraing d’Ajaccio. Tandis que Verviers est au niveau de Marseille.

Communes wallonnes entre 20.000 et 50.000 habitants

2023 Baromètre podium catégorie 2Dans ce second tableau, que l’on peut qualifier des « villes moyennes », on note la bonne tenue de la commune universitaire d’Ottignies-LLN malgré une chute de catégorie (C ➜ D).

On retrouve ensuite Gembloux et Ath, qui descend aussi d’une catégorie par rapport à 2021.

On saluera les progrès effectués par Binche, qui remonte d’une catégorie (F ➜ E), et Fleurus dans ce second classement.

2023 Baromètre classement catégorie 2

Si on intercale ces 21 communes wallonnes dans le baromètre français de la FUB :

Ottignies-Louvain la Neuve arrive en 48ème position des « villes moyennes », à égalité avec Épinal. Mais loin derrière les (modestes) champions que sont Haguenau, Belfort et Bourg-en-Bresse (classe C). Saint-Nicolas serait aussi lanterne rouge en France.

Communes wallonnes entre 10.000 et 20.000 habitants

2023 Baromètre podium catégorie 3

Cette catégorie met à l’honneur Marche-en-Famenne, qui mène une politique cyclable de longue date. On y trouve notamment un boulevard urbain qui a redonné une vraie place aux cyclistes et aux piétons sur ce qui était autrefois une autoroute urbaine.

On saluera également la percée de Hannut, seconde de ce classement, qui mène une politique cyclable discrète mais apparemment appréciée. C’est une des rares communes qui fasse un saut positif (E ➞ D).

On relèvera aussi la 3ème place de Comines-Warneton, bien que descendue en catégorie E. Une commune historiquement pionnière pour le vélo en Belgique francophone.

2023 Baromètre classement catégorie 3

Si on intercale ces 35 communes wallonnes dans le baromètre français de la FUB :

Marche-en-Famenne arrive en 31ème position des « petites villes », assez loin tout de même des meilleurs de cette catégorie en France que sont Val-de-Reuil (A), Meylan et Arcachon (B). Ham-sur-Heure-Nalinnes serait de son côté 394ème commune sur 411 en France

Communes wallonnes de moins de 10.000 habitants

2023 Baromètre podium catégorie 4

Pour les « petites communes » c’est Walhain qui se distingue devant Gesves (en léger recul de D ➞ E), et Mont-Saint-Guibert (en progrès, mais dans sa même catégorie).

Walhain est une commune pilote depuis 2010 et les efforts consentis depuis lors en faveur du vélo produisent indéniablement leurs effets. Elle a aussi été pionnière en testant les premières chaussées à voies centrales en Wallonie.

2023 Baromètre classement catégorie 4

Si on intercale ces 21 communes wallonnes dans le baromètre français de la FUB :

Walhain arrive en 181ème position des « bourgs et villages », à côté de Givry, mais assez loin des meilleurs en France qui sont… des îles sans voitures : Aix, Bréhat, Batz (classées A+).

Avec le soutien de

Baromètre cyclable (partenaires)

En savoir plus

19058 personnes soutiennent déjà le mouvement cycliste

Je soutiens le GRACQ