Les élections de mai dernier ont amené un nouveau parlement et une nouvelle commission européenne. Une bonne chose pour le vélo ? Sans doute, car une nouvelle commissaire en charge de la mobilité et un nouveau groupe interparlementaire pro-cycliste vont peut-être booster le vélo au niveau européen !

Sous la houlette de la fédération européenne des cyclistes (ECF), une rencontre a été organisée ce 20 novembre au Parlement européen, avec huit parlementaires européens pro-vélo, la nouvelle commissaire Violetta Bulc et des représentants d’associations cyclistes européennes (dont le GRACQ et le Fietsersbond).

la commissaire européenne Violetta BulcAccompagnée par l’ECF, madame Bulc est arrivée du Berlaymont à vélo. Une exception ? Non, car cette politicienne slovène est aussi une adepte des déplacements à vélo dans son pays. Son discours se veut d’ailleurs volontariste sur la bicyclette : elle y voit beaucoup de potentiel en milieu urbain et pense que l’Europe doit soutenir davantage les autorités locales.

Cette réunion a aussi permis de lancer le Cycling Forum Europe, un groupe interparlementaire de députés européens favorables au vélo. De différentes nationalités et couleurs politiques, il entend faire rentrer le vélo dans les plans de l’Union européenne. 

Comme l’a rappelé l’ECF au monde politique présent, le vélo crée de l’emploi dans l’Union : un million de jobs en 2020, pour autant que l’on concrétise ces 10 priorités cyclistes d’ici là :

  1. Des fonds européens pour le vélo

  2. Un soutien réel au développement du réseau EuroVelo

  3. Des véhicules plus sûrs, pour moins blesser les piétons et les cyclistes

  4. Le vélo à égalité fiscale avec les autres modes de transport

  5. Une meilleure qualité de l'air in Europe

  6. Une prise en compte des bénéfices du vélo dans les politiques de santé

  7. L'intégration parfaite du vélo avec les autres modes de transport

  8. Plus de statistiques et de données sur l'usage du vélo

  9. Un Master Plan européen pour la promotion du vélo

  10. Un objectif de part modale vélo pour 2030

Prochaine étape européenne : l’ECF présentera en décembre à Bruxelles trois dossiers – sur l’emploi, la fiscalité et les plans européens – dans lesquels le vélo peut s’insérer. 

Luc Goffinet

12796 personnes soutiennent déjà le mouvement cycliste

Je soutiens le GRACQ