Le coût d'une infrastructure cyclable sécurisée peut varier en Europe de moins de 50.000 € à plus de 10 millions € par kilomètre. Mais quel coût pour quel type d'infrastructure ? Sur base de projets cyclables existants, la Fédération européenne des cyclistes (ECF) propose une typologie d'infrastructures et leurs prix moyens.

"Combien cela coûte-t-il de construire une voie express vélo ? une piste cyclable séparée ?" sont des questions que se posent régulièrement non seulement les pouvoirs publics mais aussi les cyclistes qui les interpellent. La réponse n'est toutefois pas simple. Les pistes cyclables séparées sur de l'asphalte existant peuvent être très bon marché, mais la majeure partie de leur coût provient surtout de l'ensemble des travaux supplémentaires qui vont avec leur mise en place : ouvrages d'art, drainage, feux de signalisation, expropriation, fondations, etc.

Pour tenter d'estimer le coût d'un aménagement cyclable, l'ECF a examiné un certain nombre de projets d'infrastructures cyclables dans divers pays européens, qui ont été mis en œuvre au cours des dernières années ou qui sont prévus dans un avenir proche. Nombre d'entre eux sont issus de visites d'études virtuelles organisées dans le cadre du projet européen CYCLE sur les connexions urbaines-rurales et les réseaux cyclables régionaux.

L'ECF a compilé ces informations dans une fiche présentant les coûts unitaires moyens pour différents types de projets. Ce document montre que les prix sont fortement influencés par la localisation (urbaine/rurale, site protégé), le cadre juridique (propriété publique ou pas) et les contraintes techniques (matériaux, ouvrages d'art) à inclure dans son projet.

RAVeL Namur-Vedrin

Ainsi, dans des conditions de terrain vierge, une piste cyclable de haute qualité peut être construite pour seulement 50 000 € par km, comme le démontre le réseau régional de pistes cyclables de Małopolska, en Pologne. Le coût moyen d'une piste cyclable séparée de qualité en Europe est lui d'environ 200.000 €. A titre de comparaison c'est par exemple le prix en Wallonie d'un kilomètre de RAVeL quand il n'y a pas trop de passerelles, tunnels ou ponts à restaurer.

Coûts moyens des infrastructures cyclables en Europe
PrixType d'infrastructure
50 000 €Piste cyclable séparée hors agglomération (en terrain facile)
200 000 €Piste cyclable séparée en milieu urbain
Piste cyclable séparée hors agglomération (terrain plus difficile)
500 000 €Piste cyclable séparée en terrain compliqué (ouvrages d'art)
Voie express vélo hors agglomération (en terrain facile)
1 500 000 €Voie express vélo en agglomération (terrain plus difficile)
10 000 000 €Passerelle vélo au-dessus d'un fleuve, d'une grosse autoroute
Voies cyclables surélevées

Passerelle au-dessus du ring

À l'autre extrémité de la gamme de prix, le tronçon de la voie express vélo F3 entre Zaventem et Diegem, en Belgique, coûtera 12 millions € par kilomètre en raison de tous les ouvrages d'art nécessaires pour traverser le ring de Bruxelles ainsi que d'autres routes importantes le long du parcours, et la gare ferroviaire de Diegem.

Ce projet particulier aurait cependant pu être beaucoup moins cher si la voie express vélo avait été inclue dès le départ dans les travaux de la ligne TGV Bruxelles-Cologne, construite entre 2002 et 2006. C'est pourquoi les associations cyclistes continuent inlassablement de plaider pour une intégration systématique des infrastructures cyclables dans les projets des réseaux transeuropéens et nationaux de transport, dès le départ.

Source : ECF

En savoir plus

16771 personnes soutiennent déjà le mouvement cycliste

Je soutiens le GRACQ