Actuellement, se rendre à vélo de Walhain à Gembloux (et vice-versa), c’est une vraie galère ! Cela se fait soit le long de la N4 sur une piste étroite et dangereuse, soit par des chemins de remembrement remplis de flaques d’eau au point parfois de s’y enfoncer jusqu’au genou, voire pire encore. Mais les choses pourraient changer bientôt.

walhain-Gemboux Copyright Michaël Horevoets

L’aménagement d’une véritable liaison cyclable entre les deux communes a tout son sens. Elle permettrait en effet de connecter Walhain, commune à caractère rural, à Gembloux qui présente de nombreux pôles d’intérêts : établissements d’enseignement secondaire, supérieur, universitaire, technique; gare avec liaisons rapides et fréquentes vers Bruxelles, Namur et Liège ; nombreux commerces et entreprises.

Le GRACQ Walhain demande depuis longtemps un itinéraire direct (7 km de centre à centre) et sécurisé. Celui-ci relierait entre autres le RaVeL qui passe à Gembloux, et la liaison cyclo-piétonne créée à Walhain en 2018 dans le cadre du premier Plan Wallonie cyclable. Malheureusement, cette dernière s’arrête en plein champ, au milieu de nulle part. Une telle connexion nécessiterait l’aménagement d’un chemin de terre existant. Mais comment, avec quels moyens ?

La motivation des bénévoles du GRACQ

Comme dans un conte de fées, le nouvel appel à projet "Communes pilotes wallonie cyclable" (WaCy pour les intimes) arrive, et les deux communes se qualifient. Les membres du GRACQ Walhain se saisissent alors de l'opportunité pour proposer un prolongement de cette liaison cyclo-piétonne qui s’arrête dans les champs. Le hic, c’est que la plus grande partie du tronçon à aménager sur le chemin de terre en question se trouve sur le territoire de Gembloux, et pas sur celui de Walhain.

Qu’à cela ne tienne, on ne se décourage pas ! Les Gracquistes de Walhain rencontrent ceux de Gembloux, ils se concertent et essaient de convaincre leurs édiles communaux du bien-fondé de leur proposition. Après de nombreux échanges constructifs, la liaison demandée entre dans les plans WaCy des deux communes. Ils sont approuvés de part et d’autre à l’unanimité, le 8 septembre 2021 à Gembloux et le 14 février 2022 à Walhain.

walhain-gembloux_trace

Ce résultat est à saluer car il s’agit là d’une liaison transprovinciale et transcommunale, ce qui est plutôt rare dans le cadre de WaCy, chaque commune élaborant son propre plan. Ce qui est aussi à saluer, c’est l’effort que fait la commune de Gembloux qui assumera la plus grande partie de cette liaison.

L’histoire n’est pas finie, certes. Il faut maintenant que la Région wallonne donne son feu vert et puis que la réalisation suive. Mais elle a bien commencé, et cela grâce à la mobilisation de groupes locaux du GRACQ, à la conviction et la motivation de ses membres et de nombreux cyclistes des deux communes, mais aussi à l’écoute des responsables communaux en charge de la mobilité. Merci à eux.

Si tout se déroule comme prévu, nous vous inviterons à l’inauguration de ce tronçon qui reliera enfin les deux communes dans des conditions dignes du respect auquel ont droit les cyclistes.

M. PLUIJGERS, D. MARY et D. GALLEZ
GRACQ Gembloux et GRACQ Walhain

17644 personnes soutiennent déjà le mouvement cycliste

Je soutiens le GRACQ