C'est une victoire en demi-teinte pour les cyclistes sur Lesbroussart : le projet de réaménagement tel que soumis à l’enquête publique sera légèrement révisé, afin d’assurer le minimum minimorum en termes de sécurité et de confort sur ce qui constitue l’un des principaux "points noirs cyclistes" de la région bruxelloise.  

Le projet de réaménagement de la rue Lesbroussart à Ixelles a suscité une profonde incompréhension. En cause : l’absence totale de mesures destinées à sécuriser les cyclistes, alors qu’un itinéraire cyclable régional transite sur cet axe et que le récent vadémécum Accidents de cyclistes en Région de Bruxelles-Capitale a désigné cette rue comme étant l'un des principaux points noirs pour les cyclistes. 

Rue Lesbroussart, un "point noir" cycliste à l'heure actuelle

Lors de la commission de concertation, notre association n’a pas été seule à dénoncer un projet en totale contradiction avec les objectifs régionaux en termes de mobilité, de sécurité routière, de qualité de vie, de bruit ou encore de qualité de l’air. La volonté des autorités ixelloises de maintenir un maximum de stationnement en voirie, en dépit des parkings publics situés aux deux extrémités de la rue, ne permet pas d’envisager davantage que des mesures cosmétiques.

À l’issue de la commission de concertation, la copie a été légèrement révisée afin de rencontrer l’une de nos demandes : les cyclistes bénéficieront d’une "surlargeur cyclable" qui leur permettra de circuler entre les rails de tram et le stationnement dans le sens de la montée, où le différentiel de vitesse se marque le plus. 

La demande d’un aménagement plus qualitatif sur le tracé de l’itinéraire cyclable régional a par contre été rejetée, de même que la demande de limiter la vitesse du trafic à 30 km/h, ce qui aurait pourtant permis d’améliorer considérablement la sécurité de l’ensemble des usagers sur cet axe. 

Ce projet de réaménagement reste donc très décevant. On voit difficilement comment faire évoluer Bruxelles vers une mobilité plus durable si nos autorités s’entêtent à appliquer les mêmes vieilles recettes - celles-là mêmes qui ont prouvé toute leur inefficacité. 

Florine Cuignet
 

En savoir plus

11012 personnes soutiennent déjà le mouvement cycliste

Je soutiens le GRACQ