Ce mercredi 28 novembre, la SNCB a convié les associations cyclistes à Gand pour tester son nouveau prototype de range-vélos. Globalement, il s'agit d'une amélioration du râtelier vélo actuel, où il arrive souvent de ne pas pouvoir intercaler son vélo entre deux places déjà occupées.

Prototype 2018 râtelier vélo SNCB

C'est dans le parking vélo souterrain de la gare de Gand, qui compte 10.000 places vélo, que nous avons pu tester ce nouveau prototype de range-vélos. Une consultation que nous saluons car elle intervient avant le lancement de la production en 2019.

Nous avons donc essayé de placer un maximum de vélos dans des modules de 6 ou 12 places. Nous y sommes arrivés sans trop de difficultés, car l'écart de hauteur entre deux vélos contigus a été porté à 29 cm, ce qui permet aux guidons et aux câbles de frein de ne plus s'emmêler.

Au niveau des pneus, cela rentre confortablement depuis le vélo de route jusqu'au VTT. Nous avons aussi testé des vélos avec des paniers avant/arrière. S'il n'est sans doute pas possible d'en mettre six côte à côte, on peut malgré tout en alterner deux ou trois sans problème.

Le nouveau cadre du râtelier permet d'attacher facilement un vélo. Nous avons toutefois évoqué le souci d'une double poignée métallique un peu encombrante au niveau de la selle des vélos. Une solution plus légère serait souhaitable.

Vélos cargos non admis ?

Prototype râtelier vélo SNCB

Certains objecteront que les vélos spéciaux restent exclus par ce type de dispositif, et que l'écart entre deux vélos n'a pas été augmenté. La SNCB mentionne ses contraintes au niveau de la place sur ses quais et dans ses parkings...

Par ailleurs, nous avons pu constater qu'à Gand les vélos cargos ont un espace distinct pour stationner. Le GRACQ et le Fiestersbond insistent régulièrement pour que cela devienne la norme partout.

Au niveau du coût de ce nouveau modèle, la SNCB l'estime à 80€ par place offerte. Avec des boulons qui permettent de démonter la structure et de la déplacer plus facilement que sur l'ancien modèle. Pour info, si l'on y ajoute une structure pour couvrir le tout, le coût monte alors à au moins 5.000€ par module (de 6 places).

Luc Goffinet

11734 personnes soutiennent déjà le mouvement cycliste

Je soutiens le GRACQ