Marche-en-Famenne s'est classée 1ère commune de Wallonie au baromètre cyclable 2022. Pour tenter de comprendre les raisons de cette réussite, la commune de Ciney s'est invitée chez sa voisine, en compagnie de cyclistes cinaciens. Voici leurs observations.

En avril 2022, le Collège communal de Ciney a été interpellé au sujet des résultats du baromètre cyclable du GRACQ, et notamment sur la comparaison des scores de Ciney et Marche-en-Famenne, deux communes limitrophes et comparables en taille de population. Avec un score de C (= plutôt favorable à la pratique du vélo), Marche a fait beaucoup mieux que Ciney, qui a obtenu un score de E (= « plutôt défavorable »).

En réponse, l'Echevin de la Mobilité a sollicité auprès de Marche l'organisation d’une visite de terrain, en intégrant le GRACQ Ciney et d'autres membres de la Commission vélo. L’objectif de la visite : comprendre la bonne note qu’a reçu Marche-en-Famenne au baromètre cyclable, synonyme de ressenti positif des conditions cyclables par les citoyens eux-mêmes (cyclistes ou non). Et en ramener/copier les bonnes pratiques. Une démarche encore très peu courante en Wallonie, que le GRACQ encourage vivement.

Quels sont les facteurs pouvant expliquer la réussite de Marche ?

Le premier facteur identifié est qu'il y a, depuis les années 2000, à Marche une vision communale (politique et administrative) considérant le vélo comme mode de déplacement utilitaire et quotidien. Mais aussi une stabilité politique et administrative depuis les débuts. Cette vision a été traduite dans un Plan communal de mobilité en 2002, qui a poussé au développement de projets phares comme :

  • Un boulevard urbain, doté d'un espace cyclo-piéton central,
    avec une réduction du nombre de bandes pour les voitures (finalisé en 2006)
  • Une zone 30 pour le centre-ville
  • Des liaisons structurantes vers les villages de la commune

Pour financer tout ça Marche a profité des subsides du premier plan Wallonie Cyclable (2010-2014) pour entamer le développement de cinq liaisons vélo vers ses villages. En privilégiant aussi une utilisation des budgets dans les infrastructures cyclables, plutôt que dans la communication et la sensibilisation. Depuis, la Ville a répondu à bien d'autres appels à projet.

Marche en Famenne - PCM ocre

Des aménagements qualitatifs

A Marche-en-Famenne, on ne s'est pas contenté de peinture blanche pour tracer les itinéraires cyclables structurants de la commune.

Le meilleur exemple en est l’aménagement récent de la chaussée de Marenne avec :

  • une piste cyclable marquée (PCM)
    colorée en ocre
  • l'ajout d’une ligne blanche (Sauwens) et de
    protections ponctuelles en montée
  • une bande cyclable suggérée (BCS) en descente
  • des carrefours colorés en rouge
Marche en Famenne - PCS ocre

Dans les quartiers peu denses, le développement de trottoirs partagés cyclo-piéton depuis 2005 s'est fait, comme sur la photo ci-contre.

On relève aussi de nombreux marquages cyclables sur les routes.

Des bandes cyclables suggérées notamment qui, même si elles n’assurent pas la sécurité des cyclistes, permettent de rappeler constamment aux autres véhicules la présence de cyclistes et leur légitimité sur la route.

Exemple ci-dessous près de la gare de Marloie :

Marche en Famenne - BCS ocre

Un beau travail a également été effectué sur la liaison cyclable sécurisée entre deux points stratégiques de la commune distants de 4 km : la gare de Marloie et le centre-ville de Marche, grâce à des pistes cyclables en voirie ou totalement séparées du trafic. Ci-dessous d'abord le long de la N86, puis rue de Marlida :

Marche en Famenne - PCS ocre

Marche en Famenne - PCS ocre

On apprécie de même la présence de stationnement vélo sécurisé sous forme de « box vélos » pour les navetteurs à la gare de Marloie, en plus du stationnement SNCB “plus classique” :

Box vélo Marloie gare

On trouvera encore un panneau-carte détaillé des installations cyclables à la sortie de la gare de Marloie indiquant les routes existantes, les projections futures et le réseau point-noeud ainsi que d’autres informations importantes sur la commune. Il s’agit cependant de pouvoir mettre régulièrement cette carte à jour en fonction des nouveaux itinéraires proposés.

Dossier réalisé conjointement par le GRACQ Ciney et des citoyens présents le jour de la visite

17965 personnes soutiennent déjà le mouvement cycliste

Je soutiens le GRACQ