Les modalités de la future "maille apaisée" Colignon-Josaphat à Schaerbeek ont été largement commentées ces dernières semaines. Pour rappel, les "mailles apaisées" sont un levier important de Good Move (le Plan Régional de Mobilité), afin de réduire fortement l'utilisation de la voiture et de multiplier par 4 le nombre de déplacements à vélo à l’horizon 2030. Celles-ci visent en effet à apaiser la circulation dans les quartiers en y décourageant le trafic de transit, et en le canalisant sur de grands axes. 

La maille schaerbeekoise "Colignon-Josaphat" fait partie des dix premières mailles qui seront mises en œuvre en région bruxelloise. Elle a été décomposée en 3 quartiers : le quartier des Azalées, le quartier de la Cage aux Ours et le quartier Royale Sainte-Marie. Dans chacun de ces quartiers, des mesures sont proposées pour réduire le trafic de transit1 : des rues seront mises en sens unique (pour les automobilistes) et des filtres (laissant passer uniquement les piétons, cyclistes et transports publics) seront mis en place. 

Maille Josaphat Colignon à Schaerbeek - projet de plan de circulation

Le GRACQ Schaerbeek soutient évidemment les ambitions de Good Move, et beaucoup de mesures présentes dans le plan de circulation de la Commune nous apparaissent très positives. Néanmoins, plusieurs points d’attention subsistent : 

  • Il reste de nombreux trajets de transit possibles, via des axes qui risquent de subir une augmentation de trafic. C’est notamment le cas de la rue Rubens et de la rue Verwée. Ces deux rues, qui accueillent des écoles, ont pourtant le statut"Auto quartier" dans le plan Good Move (trafic purement local) et proposent des aménagements cyclables légers.
  • Des voies importantes pour les cyclistes ne trouvent pas l’attention qu’elles méritent : 
    • La chaussée de Haecht resterait à double sens pour les automobilistes entre la place Pogge et le boulevard Lambermont (voir tracé en bleu foncé sur le schéma ci-dessus). Or, ce tronçon a le statut "Vélo-confort", et même "Vélo-plus" sur un morceau (entre l’avenue Voltaire et le boulevard Lambermont). Nous ne voyons pas comment la Commune compte en faire un axe cyclable aussi important sans libérer de la place pour des infrastructures conformes aux standards.
    • L'avenue Chazal permettra encore le trafic de transit dans les deux sens (tracé bleu ciel). Or, celle-ci a le statut "Vélo-confort", et un itinéraire cyclable régional (ICR 1a) passe sur le tronçon situé entre le boulevard Lambermont et l’avenue Eisenhower. En l’absence de mesures complémentaires, un réaménagement, au moins de ce tronçon, nous semble nécessaire afin de proposer des infrastructures sécurisées aux cyclistes.
    • L'avenue Louis Bertrand, ainsi que les rues Degreef et Hancart, accueillent un ICR (rocade A) et sont aussi "Vélo-confort". Or, des trajets de transit potentiellement importants y passent dans les deux sens (tracés rouge et vert). Ceci est évidemment en lien avec le projet de réaménagement de cette avenue : il faut absolument qu’il y propose des pistes cyclables de qualité, si du trafic de transit subsiste. 
    • La desserte locale du boulevard Wahis (entre l’avenue Chazal et la place Meiser ; en rose) risque de servir d'échappatoire lorsque l’avenue Cambier sera mise en sens unique. Des mesures complémentaires nous semblent donc nécessaires pour empêcher cela. Par ailleurs, cette voirie devrait selon nous devenir une "rue cyclable".  
  • Nous insistons fortement sur la mise en vigueur concrète des règles, et sur l'assurance qu'elles soient respectées. L’expérience de l’avenue Stobbaerts nous le montre : on ne peut malheureusement pas se contenter de panneaux de circulation pour faire appliquer les sens uniques. Et certains "filtres" (laissant passer les transports publics / les riverains) devront être contrôlés aussi (ceci pourrait se faire par le biais de caméras à reconnaissance de plaques, déjà utilisées sur le territoire régional). 

Jeunes cyclistes à Schaerbeek

Ces commentaires ne sont évidemment pas exhaustifs, et il est bien possible que vous remarquiez d’autres manquements ou risques dans votre quartier. Afin de défendre la version la plus ambitieuse possible au niveau des déplacements à pied et à vélo, nous vous invitons à participer aux soirées d’information organisées par la Commune les 15-16-17 février prochains.

Infos & inscriptions

GRACQ Schaerbeek

En savoir plus

1. Le trafic de transit (par opposition au trafic de destination) concerne les automobilistes qui traversent la maille de part en part, sans s’y arrêter, et qui pourraient donc tout aussi bien la contourner en passant par de grands axes. 

17644 personnes soutiennent déjà le mouvement cycliste

Je soutiens le GRACQ