Le GRACQ - Les Cyclistes Quotidiens - mènera plus d'une trentaine d'actions de terrain, du 16 au 22 septembre. La Semaine de la Mobilité est un rendez-vous immanquable pour promouvoir la pratique du vélo et outiller les personnes désirant aller vers une mobilité plus durable. Mais pour quelles raisons le vélo se développe-t-il tellement ?

femme_velo

Le nombre croissant de personnes faisant le choix du vélo à l’étranger et en Belgique1 illustre une aspiration des citoyens à une mobilité plus efficace, sûre et durable, que le monde politique commence à entendre. La Semaine de la Mobilité contribue depuis plus de 20 ans à renforcer cette tendance et à changer les mentalités.

"Les raisons du succès que rencontre le vélo sont multiples" explique Aurélie Willems, secrétaire générale du GRACQ. "Le premier confinement est souvent pointé comme un moment charnière pour beaucoup, car les gens pouvaient sortir de chez eux et se déplacer à vélo, en famille, dans un environnement sécurisant. Le développement d’infrastructures cyclables qui a suivi dans certaines villes comme Bruxelles, a certainement aidé aussi à conforter ces "néo-cyclistes" à continuer de se déplacer à vélo, mais cette tendance à la hausse était déjà observable depuis longtemps."

Si la pandémie mondiale a bousculé les choses de façon brutale, la société dans son ensemble était déjà en évolution. "Les marches pour le climat ainsi que les actions et les revendications de nombreux jeunes montraient déjà l'envie de se diriger vers un avenir de solutions" rappelle Aurélie Willems. "Les craintes d'un avenir non soutenable se font entendre dans le monde scientifique depuis longtemps, mais ces idées sont maintenant largement partagées par la population. Il est donc logique que notre modèle de mobilité hérité d'une autre époque soit également remis en cause. En plus d'être efficace, et agréable, le vélo apparaît comme une solution à de nombreux défis qu'il va nous falloir affronter ".

Depuis la première édition de la Semaine de la Mobilité en 2000, les bénévoles du GRACQ se mobilisent pour promouvoir la pratique du vélo. Au travers de balades, de formations, d'ateliers..., ils sensibilisent un public toujours plus nombreux en lui offrant des conseils et des outils concrets permettant de franchir le pas. 

Infos pratiques : 

► Détail des actions des groupes locaux du GRACQ

1. À Paris, la pratique du vélo augmente de 54% en un an entre 2018 et 2019 (Source : www.lemonde.fr). 
À Bruxelles, la tendance à la hausse de la pratique du vélo depuis le début des années 2000 se poursuit, avec 13% de taux de croissance annuel moyen depuis 2010 (Source : www.provelo.org). Plusieurs pics de 26000 cyclistes par jour sont comptabilisé à Bruxelles en 2020. Le nombre de vente de vélo en Belgique a augmenté de 4% entre 2019 et 2020, une hausse qui, selon Traxio, aurait pu être largement plus importante si le secteur n'avait souffert d'une pénurie de réapprovisionnement dû au Coronavirus. (source : www.traxio.be).

16805 personnes soutiennent déjà le mouvement cycliste

Je soutiens le GRACQ