Ce mercredi 6 juin, le GRACQ Mons a inauguré un nouveau cheminement sécurisé pour rejoindre le rond point Warocqué au parking vélo de la gare. Une première étape avant d'autres chantiers qui doivent se concrétiser, car la gare est encore loin d'être pleinement accessible à vélo.

20180606 Inauguration PCS Gare de Mons

En janvier 2011, dès les premières réunions organisées par la SNCB, le GRACQ avait été consulté pour apporter la vision des cyclistes sur le projet de la nouvelle gare de Mons.

Les discussions menées avaient permis d'obtenir des espaces réservés au stationnement des vélos bien situés dans les deux parkings souterrains : le premier à proximité des ascenseurs du côté Ville (96 places sécurisées et 120 places ouvertes à tous) et le second du côté Grands-Prés (135 places ouvertes).

Ces parkings vélo souterrains ont été pensés pour être accessibles par des rampes distinctes des rampes voitures. Il était donc important que la question de l'accès à ces rampes via les voiries voisines se pose aussi.

Côté ring de Mons, un cheminement parallèle au Boulevard Charles Quint via le parking voiture P4 a été imaginé en Commission vélo de la Ville de Mons. Ce cheminement a nécessité la création de deux rampes permettant d’une part de relier le rond-point Warocqué (ou de la porte du Parc) à la partie haute du parking, et d’autre part de passer de la partie haute à la partie basse du parking pour ensuite rejoindre la gare.

Passerelle Gare de Mons (avant et après)

Si la première rampe a été rapidement réalisée en décembre 2014 (la proximité de Mons 2015 devait sans doute y être pour quelque chose), la réalisation de la seconde rampe a mis plusieurs années avant de voir le jour. Il aura fallu de nombreuses réunions, esquisses de plan, courriels, appels téléphoniques, pour voir enfin sa concrétisation.

Merci donc à la SNCB et à Eurogare qui ont fait leur travail en termes d’accès à la gare de Mons. Il restera encore à procéder à l’élargissement de la mini rampe qui permet aujourd’hui aux piétons d’accéder au parking P4, afin qu’elle devienne une rampe cyclable digne de ce nom. Ceci dans le cadre de la fin du chantier de la gare, toujours en construction.

En terme d’évolution, le cheminement inauguré est le premier maillon d’un itinéraire continu encore à réaliser pour relier la gare au champ de Mars (U-Mons, Hautes Ecoles, établissements scolaires secondaires) et au-delà à l’hôpital Ambroise Paré et à l’école des Ursulines. 

Pour ce faire, un projet financé par le SPW à hauteur de 200.000 € est à l’étude. Étude dont le GRACQ est d'ailleurs également associé puisqu'il participe aux réunions avec le SPW. Rappelons que cela avait déjà été le cas en 2014-2015 quand le GRACQ avait été appelé dans le cadre de l'aménagement cyclable de la N50 qui traverse Ghlin (dont la réalisation va débuter fin 2018), et en 2016 pour un projet de réaménagement d'un gros rond-point (place des Alliés) qui sera quant à lui réalisé en 2019.

Pour le GRACQ Mons, Laurent DOCQUIER et Ludovic TOUSSAINT

En savoir plus

10757 personnes soutiennent déjà le mouvement cycliste

Je soutiens le GRACQ