Après de nombreuses années de combat (depuis 2014) le GRACQ Rebecq et le GRACQ Tubize ont enfin obtenu la construction d’une piste cyclable sécurisée entre les agglomérations de Quenast et de Tubize.  La piste du « chemin du Ripain » vient d’être officiellement inaugurée par les autorités communales en présence de représentants du GRACQ et du Fietsersbond.

Le chemin du Ripain était une route dangereuse pour les cyclistes : sinueuse, étroite, « limitée » à 90 km/h, avec un trafic assez important. Nous avons maintenant une piste bidirectionnelle de deux mètres de large en dur et séparée qui permet de parcourir ces trois ou quatre km en toute sécurité et l’esprit tranquille. C’est plat, c’est direct, c’est logique. C’était également prévu dans les plans de mobilité communaux et le schéma directeur cyclable du Brabant wallon.

... après !

Ce projet avait d’ailleurs remporté le concours « My bike world » organisé par le GRACQ et le Fietsersbond en 2015, devant plus de 700 autres propositions. Les groupes locaux du GRACQ avaient aussi réussi à l’insérer dans les projets de la commission locale de développement rural de Rebecq. Il aura fallu de nombreuses lettres : communes, province, ministre. Des tas de réunions et même une vidéo illustrant la dangerosité de la situation et le bénéfice d’une nouvelle infrastructure… Il aura aussi fallu des subsides provinciaux et régionaux et des dépenses communales sur fonds propres car le coût total fut de 470 000 euros. Enfin, il aura fallu un investissement humain considérable1. Reste encore à espérer que la piste sera bien entretenue dans l’avenir.

Un aménagement qui en appelle d’autres

La nouvelle piste apportera une sécurité renforcée pour les cyclistes. De quoi encourager de nombreuses personnes à enfourcher leur vélo entre Quenast et Tubize, même si le GRACQ Tubize et le GRACQ Rebecq savent que d’autres freins à la mise en selle existent. Parmi ceux-ci : le vol de vélo.

Les groupes du GRACQ demandent par conséquent que l’offre de parking vélo soit améliorée, notamment à la gare de Tubize (demande d’un parking sécurisé et plus important) afin que les Rebecquois et Tubiziens puissent combiner vélo et train pour aller au boulot en garant leur vélo à la gare en toute sécurité.

La question du stationnement sécurisé est également importante pour les enfants voulant aller à l’école à vélo car il y a plusieurs écoles primaires à Tubize et à Rebecq, et Tubize accueille deux écoles secondaires. Les écoles devraient donc également s’équiper de parking pour vélo plus importants.

J-P. JACOBS

À Voir

1. Remercions au passage Simon pour la vidéo, Marie Deprez et Claudine Liénard, coordinatrices des groupes locaux de Tubize et Rebecq pour leur persévérance. Merci aussi aux autorités communales pour leur investissement.

17151 personnes soutiennent déjà le mouvement cycliste

Je soutiens le GRACQ