Le GRACQ d’Uccle, Ixelles et Bruxelles-Ville, riveraines du bois de la Cambre, ont écrit à la ministre bruxelloise de la Mobilité ainsi qu’aux responsables de leurs communes. Leur objectif : attirer l'attention sur des aménagements urgents à réaliser pour assurer la sécurité des cyclistes, mais aussi des piétons et des personnes à mobilité réduite (PMR). 

Le bois de la Cambre, véritable poumon vert pour les Bruxellois·es, fait l’objet d’intenses discussions sur son avenir. Sans préjuger de leurs résultats, et en tenant compte des perspectives de long terme, des aménagements sont indispensables dès à présent, et en urgence, pour assurer la sécurité de tous les usagers du bois, notamment les cyclistes et les PMR.

Sécurité cyclistes et PMR dans le bois de la Cambre

Une série de propositions concrètes de court terme ont donc été adressées  aux autorités (voir courrier ci-dessous). Sans surprise, les points les plus dangereux se situent au contact du trafic motorisé, notamment à l’entrée située du côté de l'avenue Louise ainsi qu'aux carrefours sur l'avenue de Diane.  Quel que soit le résultat du test actuel (mise à double sens de l’avenue Diane), il restera indispensable d’abaisser les bordures de trottoirs au niveau des traversées, tant pour les PMR que les vélos, ainsi que des pistes cyclables bien marquées et bien asphaltées pour traverser le bois d’est en ouest entre la chaussée de Waterloo et l’avenue Roosevelt.

Le GRACQ d'Uccle, Ixelles et Bruxelles-Ville ont également invité les élu·e·s à une visite sur place, à une date à leur convenance, afin de mieux évaluer les aménagements souhaitables. Une demande qui semble, pour le moment, accueillie favorablement par le cabinet de la Mobilité de Bruxelles-Ville.

GRACQ Uccle, GRACQ Ixelles, GRACQ 1000 Bruxsel

En savoir plus

► Le courrier adressé aux autorités régionales et communales
► Des commentaires ou l'envie de vous mobiliser avec nous ? >>> Contactez nos groupes locaux !

 

15941 personnes soutiennent déjà le mouvement cycliste

Je soutiens le GRACQ