Ce dimanche 12 mai, l’avenue de Tervueren était en fête. Thème de cette édition : "le vélo". La prestigieuse avenue accueillera en effet les coureurs du Tour de France en juin prochain. Mais cette thématique a des accents ironiques pour les cyclistes bruxellois, qui attendent désespérément des infrastructures sur le dernier tronçon de l’avenue dépourvu d'aménagement cyclable. Une pétition, signée par plus de 1000 citoyens, rappelle aux autorités cette demande tout aussi légitime que pressante !

En mars dernier, les cyclistes se sont mobilisés en masse pour réclamer la sécurisation du dernier kilomètre de l’avenue de Tervueren dépourvu de tout aménagement cyclable, de part et d'autre du rond-point Montgomery. Le projet régional, concerté avec les cyclistes, divise jusque dans les rangs de la majorité etterbeekoise qui a réclamé un audit "sécurité routière" de l’aménagement proposé.

Certains risques liés au type d’aménagement proposé sont tout à fait connus, mais des solutions concrètes existent pour réduire drastiquement le risque d’accident. À l’heure actuelle, absolument rien n’est prévu pour assurer la sécurité ou le confort des cyclistes : ils sont contraints de circuler sur "une contre-allée empruntée par un grand nombre de véhicules roulant à vive allure", pour reprendre les termes mêmes du Collège etterbeekois. On ne peut admettre que rien ne soit fait pour les cyclistes sur un tracé cycliste majeur. Organiser une fête sur l’avenue de Tervueren mettant le vélo à l’honneur ne suffit pas : il faut à présent que les discours se concrétisent sur le terrain !

Avenue de Tervueren - Absence de piste cyclable

Une pétition pour rappeler les besoins des cyclistes

Les autorités n’ont que trop tardé. On peut espérer que les crispations de fin de législature feront place, au-delà des élections du 26 mai, à une attitude plus constructive de la part de nos élus. Et, surtout, que le futur projet sera concerté avec les cyclistes, en tenant compte des besoins exprimés :

  • une piste bidirectionnelle séparée du trafic, afin d’assurer la continuité de cet itinéraire cycliste en cohérence avec les aménagements existants de part et d’autre du tronçon ;
  • une solution envisageable à court terme, pour sécuriser les déplacements à vélo sans attendre un réaménagement complet de l’avenue. 

La fête de l'avenue de Tervueren a été l'occasion de clôturer la pétition initiée par les associations cyclistes GRACQ, Fietsersbond, EUCG et le collectif Critical Mass. Celle-ci a récolté le soutien de plus de 1000 citoyens, et sera envoyée aux autorités régionales et communales afin de rappeler ces demandes. 

plus d'info

12702 personnes soutiennent déjà le mouvement cycliste

Je soutiens le GRACQ