Voici une panoplie d'aménagements favorables au vélo, déployables rapidement en période de crise, à demander à votre commune. Les ministres régionaux de la mobilité appuient cette démarche.

Pistes cyclables séparées (agrandies)

Si l'on dispose dans sa commune de grands axes, dotés de plus d'une bande de circulation dans le même sens, ceux-ci peuvent voir leur largeur automobile réduite, étant donné le faible niveau trafic actuel. On peut alors y aménager, avec de la peinture au sol et des délimiteurs légers, des pistes cyclables séparées de largeur confortable.

Exemples

Montpellier, Paris, France
Berlin, Mexico, Bogota

Rues coupées au trafic motorisé

Londres : rue résidentielle coupée

Dans des rues plus petites, où des aménagements cyclables ne sont pas possibles ou pertinents, on peut envisager d'y restreindre très fortement le trafic. Soit en fermant complètement l'accès aux véhicules à l'aide de barrières, soit en coupant la rue en deux parties, avec un obstacle infranchissable par des véhicules larges (mais perméable pour les vélos). Cette solution permet de garder la rue accessible aux riverains, tout en dissuadant le trafic de transit.

Zones 30

Zone 30 à Namur

Vu la charge de trafic réduite, le principal danger qui demeure dans la plupart des rues en agglomération est sans aucun doute la vitesse plus élevée actuellement observée. Une zone 30 isolée aura peu d'impact dans la situation actuelle : si les vitesses sont assez différentes d'une rue à l'autre, il sera très compliqué de les respecter. Il faut donc l'envisager à l'échelle d'un quartier, voire d'un village entier, pour qu'elle s'avère efficace.

Rue cyclable (ou zone cyclable)

Rue cyclable à Schaerbeek

La rue cyclable est une rue où la vitesse est limitée à 30km/h mais où, en plus, les cyclistes peuvent circuler au milieu de leur bande de circulation, et où les voitures ne sont pas autorisées à les dépasser.

Cette solution est envisageable sur un itinéraire cyclable fréquenté, ou sur un axe de passage obligé.

Zones de rencontres / résidentielles (20 km/h)

Panneau zone de rencontre

Cet outil permet de mettre tout un périmètre à 20 km/h, y compris pour les cyclistes, avec une priorité aux piétons. Ces zones leur permettent donc de bénéficier eux aussi de plus d'espace en sécurité.

C'est le choix de Bruxelles-Ville pour le Pentagone (zone à l'intérieur de la "petite ceinture") à partir de début mai 2020.

Programmation des feux cyclistes (et piétons)

Cyclistes - Attente au feu

La priorité habituelle donnée à la fluidité du trafic automobile n'a plus de sens quand le trafic a fondu.

C'est l'occasion de revoir les réglages aux carrefours à feux, en raccourcissant les phases trop longues accordées aux véhicules motorisés, pour assurer une plus grande fluidité des déplacements cyclistes et piétons.

Luc Goffinet

14808 personnes soutiennent déjà le mouvement cycliste

Je soutiens le GRACQ