Grâce au projet "Je teste l’électrique", les citoyens wallons peuvent essayer un vélo à assistance électrique gratuitement pendant 15 jours. Depuis le printemps 2017, et pour une durée de trois ans, 35 magasins de vélo assurent les prêts gratuits et la maintenance de ces vélos.

Le Plan Wallonie cyclable 2.0 prévoit de promouvoir l’utilisation du vélo à assistance électrique. Démarche ambitieuse, car on sait que le citoyen est réticent à l'achat de ces vélos plus coûteux, s’il ne peut vérifier au préalable l’utilité de ceux-ci pour ses trajets quotidiens. La Wallonie a dès lors proposé un service d’emprunt gratuit de vélo électrique auprès de vélocistes partenaires.

Test vélo électrique SPWLancé au printemps, ce projet a tout de suite rencontré un vif succès. La première période de prêt (mai – juin – juillet) a été prise d'assaut.

La Région a donc décidé de doubler le nombre de vélos disponibles, tout en réduisant de moitié la période d'essai, pour répondre à la demande d'un plus large public.

Ceci devrait permettre à quatre fois plus de citoyens de profiter de la deuxième période de prêt (août – septembre – octobre), pour laquelle les inscriptions sont ouvertes depuis le 15 juin.

Un deuxième appel aux magasins de vélos va aussi être lancé bientôt pour augmenter le nombre de vélos disponibles, ainsi que la couverture géographique de l'opération.

Le GRACQ se réjouit bien sûr de cette opération test mais regrette néanmoins que, contrairement à la France, l'Espagne ou l'Autriche, les primes pour aider les citoyens à acquérir un vélo électrique ne soient pas à l'ordre du jour. En Wallonie, seule la Province du Brabant wallon et quelques communes pionnières l'accordent...

Luc Goffinet

9950 personnes soutiennent déjà le mouvement cycliste

Je soutiens le GRACQ