Écarts brusques, chutes, roues voilées ou fourches tordues : les nids-de-poule sont de véritables pièges pour les deux-roues. En Grande-Bretagne, un grand concours est lancé dans le cadre de la campagne permanente Fill That Hole au terme duquel sera désigné le meilleur gestionnaire de voirie.

Depuis 2007, “Fill That Hole” offre la possibilité aux cyclistes de signaler en ligne les trous et autres nids-de-poule qu’ils rencontrent sur leur chemin. Les gestionnaires de voirie peuvent être tenus au courant de l’état de leurs routes et tenir eux-mêmes les internautes informés la suite réservée aux problèmes signalés.

jouer au golf dans les trous

Après le passage de l’hiver, les dégradations dans le revêtement des routes sont toujours nombreuses. Alors que des coupes budgétaires ont été annoncées dans l’enveloppe des travaux de maintenance routière (- 20% d’ici 2016), l’association cycliste CTC, à l’origine du projet, relance sa campagne grâce à un concours. Le meilleur “rapporteur” entre les mois de janvier et avril gagnera un chèque-cadeau à faire valoir sur des équipements cyclistes. Les autorités seront de leur côté en lice pour remporter un des deux titres en jeu : celle qui aura résolu un maximum de problèmes, et celle qui aura reçu les meilleures notes de la part des internautes pour son action.

Pour la CTC, l’objectif de la campagne “Fill That Hole” est bien d’instaurer une démarche constructive pour plus de sécurité sur les routes : “Grâce à Fill That Hole, qui facilite la signalisation des défectuosités de la voirie par les usagers, les gens découvrent que la plupart des autorités locales se montrent assez compétentes lorsqu’il s’agit de réparer rapidement les défectuosités de la route, une fois qu’elles en sont informées.” Depuis le lancement du site, plus de 50 000 défectuosités ont été enregistrées et 30% d’entre elles ont été réparées.

Florine Cuignet

9883 personnes soutiennent déjà le mouvement cycliste

Je soutiens le GRACQ