Le vélo est régulièrement à l'ordre du jour, sur les bancs parlementaires aussi !  Retrouvez ci-dessous les différentes questions directement liées au vélo qui ont été posées durant le mois de septembre au Parlement de la Région de Bruxelles-Capitale. 

► Suppression du tunnel routier prévu sous la place Meiser (pp.16-22)

Question sur la décision du gouvernement de ne pas réaliser un tunnel sous la place Meiser et ses conséquences en matière de qualité de vie et d'impact sur la circulation des automobiles, des cyclistes et des piétons. 

Séance plénière du 21 septembre 2015

 

► Instauration de zones 30 à horaire variable aux abords des écoles (pp.9-12)

Panneau zone 30

Question relative à la volonté de la secrétaire d'État bruxelloise à la Sécurité Routière d'instaurer des zones 30 à horaire variable aux abords des écoles : quels sont les impacts attendus en matière de respect des limites de vitesse et en matière de sécurité pour les cyclistes et les piétons ?

► Impact du piétonnier du centre-ville bruxellois sur la mobilité (pp.20-34)

Question portant sur la proposition du GRACQ et du Fietsersbond de convertir la "zone piétonne" en "zone de rencontre". Les cyclistes doivent-il être autorisés à circuler au sein du piétonnier, et si oui sous quelles conditions ? Quelle place est réservée aux cyclistes dans le projet de piétonnier et le plan de circulation associé ? 

► Signalisation relative à l'accès aux sites propres (pp.57-61)

Question relative à l'autorisation pour les taxis de circuler sur les bandes bus et sites spécial franchissables, et sur les vitesses souvent excessives des chauffeurs de taxis mettant en danger les piétons et les cyclistes. 

► Cages à vélos (pp.65-67)

Question portant sur la possibilité de négocier avec les gestionnaires de parkings souterrains pour y installer des parkings sécurisés pour les vélos, et discussion portant sur les projets en matière de stationnement vélo (box vélos, rôle de l'agence régionale de stationnement, création d'une plate-forme...) 

► Développement des triporteurs à assistance électrique en tant que mode de transport (pp.71-73)

Question relative à la possibilité de développeler un service de transport de personnes en triporteur à assistance électrique (vélos-taxis), sur le modèle de ce qui existe à l'étranger. 

Commission Infrastructure du 28 septembre 2015

10433 personnes soutiennent déjà le mouvement cycliste

Je soutiens le GRACQ