La réglementation européenne de 2007 concernant le transport des vélos à bord des trains internationaux est très peu contraignante et permet à la plupart des opérateurs ferroviaires de ne pas prendre les vélos non démontés. Cette réglementation va être revue et vous pouvez faire entendre votre voix à ce sujet, via une consultation publique lancée jusqu'au 5 mai 2016 !

Eurostar et vélosC'est le règlement CE 1371/2007 qui fixe les droits et les obligations des opérateurs et voyageurs ferroviaires. À l'heure actuelle, la formulation de la prise en charge des vélos non démontés est la suivante :
 
« Les entreprises ferroviaires doivent permettre aux passagers d'emporter des bicyclettes dans le train, en payant le cas échéant, si elles sont faciles à manipuler, si cela ne porte pas préjudice au service ferroviaire spécifique, et si le matériel roulant le permet. »
 
Cette formulation offre trop de possibilités pour les opérateurs ferroviaires de ne pas transporter les vélos ! Nous considérons que le libellé du règlement européen pour les opérateurs devrait être le suivant :
 
« Tous les trains, y compris les trains internationaux et à grande vitesse, doivent fournir, en payant le cas échéant, une zone spécialement désignée permettant aux passagers d'emporter dans le train des poussettes, fauteuils roulants, des bicyclettes et du matériel sportif. »

 
Vous aussi faites entendre votre voix sur ce sujet en répondant au questionnaire que la Commission européenne vient de publier pour démarrer le processus de consultation du grand public sur la refonte du règlement de 2007 :

je participe au processus de consultation (EN)

La date limite pour la soumission des réponses est le 5 mai 2016. Nous vous encourageons à remplir le formulaire ci-dessus, en tant que citoyen. Attention toutefois : il est assez long et technique, et ce n'est qu'à la question 33 que vous pouvez vous exprimer sur le transport des vélos ! 

Même s'il faudra de nombreuses années avant qu'un nouveau règlement européen soit finalement adopté, car c'est un long processus, c'est dès maintenant qu'il faut réagir...

Luc Goffinet

9881 personnes soutiennent déjà le mouvement cycliste

Je soutiens le GRACQ