Après avoir testé l’an passé sa formule "bus + vélo pliant" auprès de soixante volontaires, le groupe TEC la propose aujourd’hui à l’ensemble de ses usagers.

Velo pliant CyclotecLe test grandeur nature a permis d’apporter les dernières améliorations au vélo pliant Strida. Ce petit vélo triangulaire, sur lequel s’est porté le choix des TEC, est conçu pour être transporté facilement dans les transports en commun. L’objectif est de pouvoir franchir des distances assez courtes afin de rallier l’arrêt le plus proche, ou de parcourir le dernier kilomètre séparant l’arrêt de bus de sa destination.

L’abonnement CycloTEC est disponible depuis ce 3 mai, moyennant 180€ (à ajouter au prix de l’abonnement de bus classique) et une caution de 50€. Ce montant couvre la location du vélo pliant pour un an, sa maintenance, et une assurance incluant le vol. Une vingtaine de points-relais agréés CycloTEC, répartis sur le territoire wallon et bruxellois, assurent la distribution des vélos pliants.

Bien que les transports en commun restent gratuitement accessibles aux vélos pliants en général, la Société Régionale Wallonne du Transport (SRWT) ambitionne d’élargir sa clientèle grâce à ce nouveau produit : elle table sur deux mille abonnés CycloTEC d’ici cinq ans. Mais les objectifs vont plus loin encore : le Groupe TEC a consenti à un effort financier certain afin de développer ce concept : en acquérant les droits d’exclusivité pour l’Europe, il espère au final rentabiliser son investissement.

Florine Cuignet

9881 personnes soutiennent déjà le mouvement cycliste

Je soutiens le GRACQ