Il n’y a pas d’âge pour faire du vélo, il suffit juste d’un petit coup de pouce ! Et ce coup de pouce, c’est "Cycling Without Age", qui organise des balades en rickshaw pour personnes âgées. Aujourd’hui actif dans quatorze pays, ce concept né à Copenhague exploite le formidable potentiel du vélo pour recréer du lien social entre générations. 

Lorsqu’un cycliste est contraint d’abandonner le vélo, généralement à contrecœur, il ne renonce pas seulement à son moyen de transport, mais également au sentiment de bien-être et de liberté que lui procure la pratique du vélo. Parce que "chacun a le droit de ressentir le vent dans ses cheveux", Cycling Without Age propose des balades gratuites en rickshaw aux personnes qui ne sont plus capables d’enfourcher un vélo.

Cycling without age

C’est en 2012 que débute l’aventure, de manière un peu inattendue, lorsque Ole Kassow offre à une pensionnaire d’une maison de retraite de lui faire faire un petit tour à vélo dans un rickshaw de location. Bien plus qu’une sortie au grand air, cette promenade se révèle un magnifique moment de partage intergénérationnel. De fil en aiguille, et grâce à l’appui de la municipalité de Copenhague, ce beau geste débouche finalement sur l’achat de plusieurs rickshaws, et sur la constitution d’une équipe de pilotes bénévoles. 

Il n'y pas pas de meilleur argumentaire que les multiples témoignages, enthousiastes et empreints de gratitude, des personnes qui partagent cette même aventure. Cela explique sans doute que Cycling Without Age a depuis fait des émules et est aujourd'hui actif dans quatorze pays ! Sur le site général, les concepteurs détaillent les étapes à suivre pour lancer son propre projet, conseillent sur le choix d’un rickshaw ou encore sur la manière de manœuvrer un tel engin.  

Florine Cuignet

9881 personnes soutiennent déjà le mouvement cycliste

Je soutiens le GRACQ