La cyclabilité d'une rue n'est pas liée qu'à ses aménagements, elle est aussi déterminée par le ressenti des cyclistes qui y passent. Dans le Nord-Pas-de-Calais, l'ADAV propose ainsi aux cyclistes d'évaluer chaque rue qu'ils traversent sur un site cartographique. Cette évaluation permet d'esquisser une carte des endroits sécurisants ou inquiétants à vélo.

Au départ centré sur Lille, le site de l'ADAV (Association Droit Au Vélo) permet maintenant à tous les cyclistes qui le souhaitent (300 pour l'instant) de noter les rues et les routes qu'ils empruntent à vélo dans toute la région. On demande simplement au cycliste de s'inscrire et de donner son profil (champion, tortue, louveteau).

La classification est très simple : de "dangereux" à "exemplaire" en passant par "praticable". Des couleurs explicites sont associées à ces notes pour une visualisation efficace. Une originalité du projet aussi : on peut noter les carrefours séparément des tronçons de voiries !

Rue cyclable ou pas ?
Cyclabilité autour de la gare de Lille


On est bien ainsi dans une mesure subjective de la cyclabilité, qui peut être fluctuante. Celle-ci est toutefois mitigée par :

  • des formations pour les évaluateurs volontaires
  • la prise en compte du profil de l'évaluateur (lièvre ou tortue)
  • la multiplication des avis pour un même segment de route
  • l'avis d'experts, dont les notes ont plus de poids dans le logiciel

Voici donc un complément utile aux cartographies d'aménagements, qui sont loin de tout dire de la cyclabilité d'un cheminement vélo.

Luc Goffinet

En savoir plus

9900 personnes soutiennent déjà le mouvement cycliste

Je soutiens le GRACQ