Offrir des petites autos à ses enfants ou les véhiculer en voiture: ce sont des gestes qui sont loin d’être anodins. Durant les premières années de sa vie, l’enfant acquiert en effet d’importants paramètres comportementaux. C’est la raison pour laquelle le projet européen Bambini ambitionne de développer chez les enfants, dès leur plus jeune âge, un modèle alternatif à la mobilité motorisée.

Jeu BambiniBambini rapporte une étude autrichienne selon laquelle 66% des jouets liés au transport seraient des voitures, parfois des trains, les autres modes de transport étant quant à eux les grands absents des magasins de jouets. Le constat est similaire dans le domaine des livres et des vêtements pour enfants. Bambini souhaite donc développer pour les enfants de 0 à 6 ans des jouets, des livres et des accessoires mettant en avant une mobilité plus durable. Mais Bambini s’adresse également aux parents, en leur présentant des solutions et des accessoires pour se déplacer autrement qu’en voiture, ainsi qu’aux les crèches et aux jardins d’enfants pour assurer la promotion d’outils et de programmes relatifs aux modes doux. Enfin, le projet souhaite également encourager la création de zones résidentielles et des zones de rencontre, afin que la rue redevienne un espace de jeu sécurisé pour les plus jeunes.

En Belgique, l’association partenaire Mobiel21 s’est donné pour mission de diffuser un maximum d’informations pratiques sur l’utilisation de transports durables. Est-ce qu’un landau entre facilement dans un bus ou un métro ? À partir de quel âge un bébé peut-il être transporté sur un siège à l’arrière d’un vélo ? Comment organiser une sortie scolaire avec de jeunes enfants sans encourager les parents à utiliser leur voiture ? Mobiel 21 a également produit un petit guide qui retrace les différentes étapes à mettre en œuvre pour instaurer une zone de rencontre ou une zone résidentielle.

Lancé en 2009 dans onze pays européens, le projet Bambini devrait se poursuivre jusqu’en mai 2012.

Florine Cuignet

9899 personnes soutiennent déjà le mouvement cycliste

Je soutiens le GRACQ