Adopter une mobilité  plus durable devrait être plus encouragé par la fiscalité.

C'est ce que préconisent le GRACQ et le Fietsersbond qui regrettent que le traitement fiscal ne soit pas plus en faveur des cyclistes et autres usagers actifs. Lors des dernières élections fédérales de 2014, nos deux associations ont rédigé un dossier "fiscalité et vélo" comprenant des propositions claires à courts et moyens termes adressées aux politiques.

Quelques exemples

  • Introduction obligatoire et généralisée de l’indemnité vélo (0,22€/km)
  • Doublement de l'indemnité vélo pour les 10 premiers kilomètres
  • Pas de cotisations ONSS sur les "vélos de société"
  • Mise en place d’un budget mobilité pour tous, comme alternative à la voiture de société
  • Taux d'imposition avantageux (25%) sur la part du budget mobilité non dépensée
     

En savoir plus...

► Consultez notre dossier complet "Fiscalité et vélo"
► Participez au débat "Vélo Jackpot" mardi 27 octobre à Bruxelles - Forest

9950 personnes soutiennent déjà le mouvement cycliste

Je soutiens le GRACQ