Le rond-point Louise, systématiquement "oublié" par nos politiques, doit faire l'objet d'un réaménagement global, qui tienne compte de tous les usagers.

Crédit Yves de Bonte

Le rond-point Louise est un "point noir" avéré pour les cyclistes. Il figure pourtant sur le tracé ou à proximité directe  de plusieurs itinéraires cyclables, et nécessite à ce titre d’être aussi pensé pour les cyclistes.

Fin 2016, le gouvernement bruxellois désinstalle des équipement temporaires qui réorganisaient rond-point Louise. La raison invoquée ? Permettre au trafic de « retrouver toute sa fluidité ».  Aucune vision à long terme sur ce nœud stratégique, aucune considération pour les usagers actifs qui traversent ce rond-point par centaines chaque jour, aucun souci de la sécurité des usagers les plus exposés.

Face à ce retour en arrière, le GRACQ interpelle les responsables politiques. Dans un courrier du 9 décembre 2016, adressé à M. Rudi Vervoort, M. Pascal Smet, M. Yvan Mayeur, Mme Els Ampe, et M. Guy Vanhengel, il rappelle l’importance d’assurer de bonnes conditions de sécurité pour les cyclistes, ce qui n’est pas le cas au rond-point Louise. Le courrier est resté sans réponse.

Fin mars 2017, le ministre de la Mobilité dévoile un projet enthousiasmant de cyclabilisation de la petite ceinture. Au delà des belles images, le GRACQ et le Fietsersbond attirent l’attention sur le fait que plusieurs carrefours principaux seront exclus du réaménagement, dont le rond-point Louise. Ils demandent donc que ces intersections soient intégrées au projet.

La triste actualité nous rappelle qu’il est urgent de repenser l’espace public pour qu’il devienne un endroit sécurisé pour tous. La transformation du rond-point Louise en un endroit sûr et accessible à tous les modes actifs doit devenir une priorité dans le chef de nos décideurs. Les Bruxellois ne veulent plus souffrir d’un manque de vision ou de courage de certains politiques.

Le futur réaménagement de la petite ceinture est une opportunité que nous leur demandons de saisir !

NB : la prochaine masse critique passera par le rond-point Louise pour soutenir cette réclamation.

10034 personnes soutiennent déjà le mouvement cycliste

Je soutiens le GRACQ