Un air propre est un droit ! Face aux graves problèmes de qualité de l'air à Bruxelles, le GRACQ s'est joint au BRAL ce jeudi 2 juin pour rappeler au gouvernement régional qu'il est plus que temps d'agir.

Depuis 2008, une directive européenne impose des normes minimales de qualité de l'air ambiant. Non seulement Bruxelles dépasse les seuils limites fixés, mais les autorités régionales n'ont en outre toujours pas mis de plan en action afin d'atteindre les objectifs européens.

Nous n'en poumons plus!

Le 28 avril dernier, la Commission européenne a mis en demeure notre pays en ce qui concerne les valeurs limites annuelles fixées pour le dioxyde d'azote (issu principalement des moteurs des véhicules automobiles, du chauffage et de la production d’électricité).

Alors que le plan Air-Climat-Énergie fait l'objet d'un "gouvernement spécial" ce jeudi 2 juin, le GRACQ s'est associé au BRAL pour rappeler au gouvernement bruxellois qu'il est plus que temps d'agir !

No Smog

Le gouvernement doit doter ce plan de mesures concrètes et efficaces car ce qui compte, c'est le résultat !

Nous invitons donc les ministres à compléter le plan Air-Climat-Énergie afin qu'il contienne :

  • une planification indiquant quand les valeurs limites seront respectées,
  • des mesures concrètes et chiffrées,
  • la mise en place de meilleurs dispositifs pour objectiver scientifiquement la qualité de l'air.

Alexandra Jimenez


En savoir plus

9950 personnes soutiennent déjà le mouvement cycliste

Je soutiens le GRACQ