Halte au stationnement sauvage sur les pistes cyclables ! Ce samedi 27 février, le GRACQ et le Fietsersbond feront front commun pour dénoncer ce comportement abusif et dangereux. Déguisés en arbitres, les cyclistes distribueront des cartons rouges aux automobilistes stationnés illégalement le long de la Petite ceinture.

"J’en ai pour deux minutes !", c’est la sempiternelle excuse derrière laquelle se réfugient les automobilistes à l’arrêt sur les pistes cyclables. Et si ce ne sont que deux minutes, ce sont encore deux minutes de trop. Stationner sur une piste cyclable constitue non seulement une transgression du code de la route, mais cela représente surtout un danger pour les cyclistes, contraints de quitter la voie qui leur est dévolue pour se mêler au reste de la circulation motorisée, sur des axes routiers souvent fort fréquentés. Il s’agit pourtant d’une infraction quotidienne, et trop rarement sanctionnée par la police.

Action \"j'en ai pour deux minutes\"

Le GRACQ et le Fietsersbond souhaitent protester d’une même voix contre ce type d’abus. Les deux associations se posteront sur la Petite ceinture, Avenue de la Toison d’Or (face aux cinémas). Le choix de l’emplacement n’est bien évidemment pas laissé au hasard : la piste cyclable qui longe la chaussée à deux bandes est régulièrement envahie par les voitures et autres véhicules de livraison.

Au travers de cette action commune, les associations cyclistes entendent réclamer plus de respect de la part des automobilistes et la verbalisation systématique par la police des contrevenants.

Éric Nicolas

9881 personnes soutiennent déjà le mouvement cycliste

Je soutiens le GRACQ