"mybike.brussels" : c’est la nouvelle plateforme d’enregistrement des vélos en région bruxelloise. Ce système d’identification des vélos à l’aide d’un numéro unique, entièrement gratuit, remplacera désormais le système de gravure. 

La plateforme permet d'enregistrer un vélo (qui se voit attribuer un identifiant unique), et de le relier à son propriétaire.

Marquage vélo mybike.brussels

La procédure est simple :

  • Créez votre compte personnel sur mybike.brussels
  • Créez la fiche d’identification de votre vélo (une fiche par vélo) : décrivez ses caractéristiques et enregistrez tous les documents utiles à son identification (facture d’achat, photos…) 
  • Marquez votre vélo à l’aide du sticker d’identification : une fois votre vélo enregistré en ligne, commandez votre sticker. Il vous sera livré par la poste et doit être collé sur votre vélo, à un endroit visible. Le sticker, résistant à l’arrachage, dispose du code d’identification unique du vélo associé à un code QR.

Décourager le vol

En cas de vol de votre vélo, les documents d’identification enregistrés en ligne facilitent le dépôt de plainte. Il vous est également possible de modifier le statut de votre vélo sur la plateforme pour le signaler comme "volé". En cas de revente de votre vélo, le changement de propriétaire s'effectue très facilement via la plateforme. 

Vélo volé - mybike.brussels

Grâce au sticker apposé sur le vélo, toute personne (police, acheteur potentiel…) peut vérifier, à l’aide d’un smartphone ou via le site en ligne, qu'il n'est pas répertorié comme étant volé. Dans le cas contraire, il est possible d’alerter le propriétaire. 

L’enregistrement sur la plateforme, tout comme la commande du sticker, se fait de manière entièrement gratuite. Ce nouveau système devrait permettre d’enrayer plus efficacement la revente de vélos volés, et de décourager ainsi le vol de vélo. 

Pour une base nationale

La portée régionale du système, tout comme le fait que cet enregistrement n’ait pas lieu directement lors de la vente des vélos, en limitent toutefois l’efficacité. 

Le GRACQ plaide pour qu’une telle base de données d’enregistrement des vélos voie le jour au niveau national : c'est l’une des 5 priorités que notre association défend dans le cadre des élections fédérales de 2019. Le vol de vélos (35.000 vols déclarés chaque année en Belgique) constitue en effet l’un des freins majeurs à son utilisation. 

Florine Cuignet

Plus d'info

13139 personnes soutiennent déjà le mouvement cycliste

Je soutiens le GRACQ