Penchons-nous, le temps d’un atelier, sur nos goûts de trop peu, questionnons nos pratiques pour tenter d’aller plus loin.

Notre implication au GRACQ se traduit par le développement de nombreux projets collectifs. Ceux-ci - dont la diversité n’est plus à démontrer - naissent de réalités quotidiennes vécues ou perçues et mobilisent souvent beaucoup d’énergie au sein des groupes.

Il arrive cependant qu’une fois l'action passée, un goût de trop peu subsiste. S'accorder un temps d’évaluation nous permet de nous poser des questions sur les résultats obtenus, sur la manière dont notre action a été menée, sur les retombées des projets dans le temps et dans l’espace. 

Notre regard rétrospectif et évaluatif permettra d’aborder la dimension qualitative de nos projets qu’il s’agisse d’actions de sensibilisation, de dossiers ou de formations visant l’accompagnement de la réflexion des citoyens et des acteurs politiques dans le domaine de la mobilité.

Cet atelier est encadré et animé par Nancy Hardy de l’Université populaire de la Province de Liège. La dynamique  sera résolument orientée vers l’action collective : l'animatrice prépare, accompagne et évalue des projets visant des changements porteurs des valeurs progressistes et du sens du bien commun.  Le modèle pédagogique est appropriatif et participatif : il s’appuie sur l’expérience du vécu, l’échange des savoirs et la construction d’intelligences collectives.

En pratique

► Quand? le samedi 16 février 2019 de 10h à 17h
 Où? à Bruxelles à proximité d'une gare (lieu à confirmer)
 Pour qui? cette formation est principalement destinée aux bénévoles du GRACQ (vous n'êtes pas encore actif au sein du GRACQ mais souhaitez le devenir ? Bienvenue)
► Coût? Gratuit pour les membres cotisants - 8 € pour les membres sympathisants

INSCRIPTION

Merci de vous inscrire via le formulaire en ligne. Nous prendrons contact avec vous par e-mail pour confirmer votre participation. 

Inscription en ligne

CONTACT

Alexandra JIMENEZ
formation@gracq.org
T 02 502 61 30

11733 personnes soutiennent déjà le mouvement cycliste

Je soutiens le GRACQ