La Wallonie interroge régulièrement les participants à son projet "Je teste l'électrique", pour évaluer son impact. Après neuf mois, les résultats sont encourageants : 12% passent à l'achat directement après le test. Mais il reste des mesures à prendre pour convaincre les 80% qui y réfléchissent.

Ce projet, qui a été lancé l'an dernier, permet à tout citoyen wallon de tester gratuitement pendant 15 jours un vélo à assistance électrique (VAE), qu'il peut trouver chez un des 79 vélocistes participants. Un projet qui rencontre un succès certain, puisqu'il a provoqué des files d'attente lors des premiers mois.

Selon un sondage du Service Public de Wallonie (330 répondants), un tiers des testeurs a plus de 60 ans, et la répartion homme/femme est assez proche de la parité. Les deux tiers testent le vélo au moins deux fois par semaine. Si les usages déclarés sont plutôt privés que professionnels ils sont toutefois assez larges : achats, loisirs, visites familiales, sport... Et le SPW a recensé 128 personnes qui ont utilisé leur VAE pour des déplacements domicile/travail au 3e trimestre.

Résultats Test VAE Wallonie

Si 12% passent à l'achat immédiatement après le test, 40% de candidats déclarent qu'ils le feront seulement "dans un futur proche". Parmi eux, la majorité évoque un "manque de budget" comme frein à l'achat direct. Ceci met en évidence que les coups de pouce financiers, tels que les primes à l'achat, restent un levier important pour franchir le pas. On retrouve aussi, comme frein déclaré, la peur de se faire voler un vélo qui aura coûté fort cher à l’achat.

Pour 37% des candidats ayant déclaré "réfléchir à cet achat", c’est aussi le motif du prix d’achat qui est un frein, suivi par l’état déplorable des infrastructures cyclables et la gestion du timing familial.

Cette expérience intéressante de test de VAE met en tout cas en lumière la nécessité d'une politique vélo plus globale que le simple test, si l'on veut provoquer un basculement réellement important vers le vélo.

Les inscriptions pour cette 5e période de prêt (mai, juin, juillet 2018) sont clôturées, mais vous pourrez retenter votre chance en juin pour la période suivante (août/septembre/octobre)

Luc Goffinet

En savoir plus

10757 personnes soutiennent déjà le mouvement cycliste

Je soutiens le GRACQ