C’est une idée un peu extravagante lancée par de jeunes Suisses : se passer des vélos de mains en mains, tout autour du monde, et relever avec eux des défis pour financer une centaine de vélos pour enfants. Baptisés Juna 1, 2 et 3, ces vélos vintage passent les frontières, changent de propriétaires et vivent des aventures mouvementées.

C’est le hasard des rencontres qui préside aux destinées des petits vélos Juna. Ainsi, l’un d’entre eux est arrivé à Atlanta (USA) et son cousin en Belgique, via le réseau wallon des ateliers vélo. Rémy, son propriétaire éphémère, va accomplir l’une ou l’autre des cent missions que chaque vélo doit effectuer au cours de son voyage. Celles-ci sont très hétéroclites : prendre le bateau ou un train à vapeur, effectuer 400 mètres sur le dos d’une personne à quatre pattes, rouler déguisé en Dracula sous une nuit de pleine lune, livrer cinq pizzas, etc. Intrigué-e ? Découvrez sur le site du projet les photos et vidéos des défis relevés par les propriétaires successifs !

Le souhait des initiateurs du projet est que ces vélos véhiculent des valeurs de partage (un véhicule sert à plusieurs personnes), de mobilité durable, de rencontre entre les peuples et les cultures.

Bref, tout un programme auquel vous pouvez participer si vous rencontrez l’un de ces petits vélos !

Luc Goffinet

12116 personnes soutiennent déjà le mouvement cycliste

Je soutiens le GRACQ