Parce que nous sommes toujours plus nombreux·ses à nous déplacer à vélo, au nord du pays également, le Fietsersbond a lancé en septembre sa campagne "Fietsvriendelijk" : celle-ci invite chaque cycliste à adopter une attitude positive et courtoise, afin de faciliter les déplacements de tou·te·s. 

Le nombre de personnes qui se déplacent à vélo a considérablement augmenté ces derniers temps, d'autant plus avec la crise du COVID. S'il est réjouissant, en tant que cycliste, de constater le succès grandissant du vélo et la grande diversité de profils cyclistes, force est de constater que les infrastructures ne suivent pas nécessairement cette évolution. Le confort et la sécurité de chacun passe, plus que jamais, par une attention accrue aux autres personnes qui partagent ces infrastructures.

Avec sa campagne "Fietsvriendelijk", le Fietsersbond – en collaboration avec la province d'Anvers – entend promouvoir de manière positive la bonne cohabitation entre cyclistes !

Les cyclistes parlent aux cyclistes

Cette campagne "vélo-friendly" a été développée sur la base de discussions entre membres du Fietsersbond et organisations partenaires. Sept thèmes ont émergé de la réflexion : 

Campagne Fietsvriendelijk

  • les dépassements sur les pistes cyclables (laisser suffisamment d'espace en dépassant un autre cycliste),
  • le contact visuel avec les autres usagers, 
  • les gestes des bras (annoncer ses intentions), 
  • l'attente courtoise (laisser le passage libre pour les cyclistes venant d'une autre direction aux intersections), 
  • le stationnement (ne pas obstruer le passage des piétons avec son vélo),  
  • la priorité aux piétons qui souhaitent traverser,  
  • le réglage des phares vers le sol (pour éclairer la piste sans aveugler les personnes venant en sens inverse). 

Chaque semaine de campagne fait place à un nouveau thème, décliné en visuels et séquence vidéo.

 

 

La campagne ne porte donc pas sur le code de la route en tant que tel, mais bien sur les gestes de courtoisie qui permettent de mieux se déplacer ensemble dans l'espace public. 

Cette campagne de sensibilisation par et pour les cyclistes complète donc utilement le travail accompli par le Fietsersbond pour développer et améliorer l'infrastructure cyclable au nord du pays.

Florine Cuignet

En savoir plus

15778 personnes soutiennent déjà le mouvement cycliste

Je soutiens le GRACQ