Une mobilité plus durable dans le cadre professionnel, c’est non seulement possible mais souhaitable ! Au travers d’une aide destinée aux entreprises, la Région bruxelloise souhaite stimuler les investissements "verts". Un coup de pouce financier qui s’applique, entres autres, à l’acquisition de véhicules moins polluants et de vélos.

La problématique de la qualité de l’air en région bruxelloise occupe très régulièrement l’actualité, et plus particulièrement l’impact du transport sur la qualité de l’air que nous respirons. 

PHOTO : JONATHAN BORMS - BRUSSELS BY BIKE

Le secteur professionnel a lui aussi un rôle à jouer dans la réduction du nombre de véhicules motorisés et l’utilisation de modes de transports moins polluants. En région bruxelloise, le parc de véhicules utilitaires légers est composé quasi exclusivement de véhicules diesel (93,4%). Un chiffre à mettre en relation l'augmentation de la part des camionnettes dans le trafic bruxellois (+9%). La popularisation de la mobilité électrique, tout comme le développement des vélos-cargos permettant le transport de charges plus volumineuses, pourrait pourtant changer la donne. 

La Région bruxelloise propose depuis peu des aides financières destinées à encourager les investissements "vert" dans le cadre d’une activité professionnelle, notamment une aide allant jusque 5 000€/an pour l’acquisition de véhicules utilitaires électriques ou de vélos, ainsi que des aménagements qui en découlent. 

Ce coup de pouce financier devrait encourager les entrepreneurs bruxellois à suivre l’exemple d'initiatives bruxelloises ayant choisi d’articuler leur activité professionnelle autour d’une mobilité 100% vélo : Dioxyde de Gambettes (livraisons), Vélofixer (réparation de vélos), Cyclo Serrurier, Pédicure Manami, Green Cycle (création et entretien de parcs et jardins), ou encore Wheel of Care (soins infirmiers) qui, en 2017, a eu recours au financement participatif pour l'achat de nouveaux vélos électriques.

Florine Cuignet

11034 personnes soutiennent déjà le mouvement cycliste

Je soutiens le GRACQ