L’un des éléments fondamentaux de toute politique cycliste est son évaluation et c’est précisément l’objectif du BYPAD (BicYcle Policy AuDit). L’audit de la politique régionale réalisé cet été débouchera sur un plan d’action destiné à alimenter le futur Plan Régional de Mobilité "Good Move".

Les 4 niveaux d'évaluation BYPAD

L’originalité du BYPAD est qu’il met en présence des représentants du politique, de l’administration et des usagers cyclistes. Basé sur un questionnaire de trente questions, ce processus dynamique permet de mettre en lumière les perceptions parfois très différentes des participants : l’intérêt principal réside donc dans l’espace de discussion et d’échange qu’instaure la méthode. L’analyse des points problématiques et du potentiel d’amélioration permet également de dégager des pistes de solutions.

Après 2004, 2007 et 2010, il était plus que temps que la région bruxelloise s’offre son 4ème BYPAD. La comparaison des résultats de chaque BYPAD permet de dégager les points forts et les points faibles de la politique cycliste, d’observer les progressions, les stagnations voire les éventuels reculs.

Au niveau de la politique régionale bruxelloise (qu’il est nécessaire de distinguer des politiques communales, qui ont fait l’objet de BYPAD spécifiques ces dernières années), des efforts ont été accomplis en matière de consultation des usagers, d’information et de formation, ainsi que d’évaluation. Les mesures complémentaires (limitation de l’usage de la voiture, politique d’aménagement du territoire), ainsi que l’infrastructure et la sécurité routière restent les principaux points faibles et ont connu fort peu d’évolution au fil des évaluations. On attend donc avec impatience les résultats de l'audit 2018, qui a permis au GRACQ, au Fietsersbond et à EUCG de se faire les porte-voix des usagers cyclistes.

Résultats BYPAD en RBC

Sur la base des enseignements de ce BYPAD, Pro Velo et Tridée rédigeront un plan d’action vélo. Dans l’esprit participatif qui sous-tend l’élaboration du futur Plan Régional de Mobilité, la Région a en outre décidé d’ouvrir plus largement le débat : les personnes étant intervenues dans le processus d’élaboration de Good Move ont été invitées à faire part de leurs avis et suggestions concernant le développement du vélo à Bruxelles. Ces remarques alimenteront également le plan, qui sera présenté et discuté à l’occasion d’un "stakeholder forum" qui se tiendra dans le courant du mois d’octobre.

Rendez-vous donc en octobre prochain pour en savoir davantage sur les grandes lignes qui guideront l’évolution du vélo en région bruxelloise pour les années à venir !

Florine Cuignet

En savoir plus...

10986 personnes soutiennent déjà le mouvement cycliste

Je soutiens le GRACQ