Comme chaque fin d'année, la présentation des budgets annuels de la Région est l'occasion de découvrir les lignes de forces de la politique qui sera menée à Bruxelles au cours de l'année à venir.

En matière de mobilité, le Gouvernement bruxellois semble maintenir son intention d'investir massivement, puisque près d'1,5 milliards d'euros seront investis dans ce domaine en 2021. 

Comme chaque année, la STIB se taillera la part du lion, avec l'objectif d'améliorer son offre et ses fréquences, mais aussi de progresser vers la gratuité pour certains publics. Au programme, notamment :

  • Une augmentation de l'offre de bus qui se concrétisera par la mise en service de la ligne 74 reliant Érasme à Uccle Stalle et de la ligne 52 reliant Forest National à la Gare Centrale.
  • Une extension de l'exploitation des lignes de trams 55 et 82 en soirée, une réduction de l'intervalle entre deux métros en heure de pointe (de 3 minutes à 2 minutes 30 entre chaque rame), le maintien des travaux d'extension du tram 9 vers le Heysel et le début d'études pour le tram entre Neder-over-Heemeek et Tour & Taxis.
  • Un premier pas vers la gratuité tarifaire pour les jeunes de -25 ans, qui doit encore être précisée.

Une série de projets très intéressants pour les modes actifs devraient également voir le jour :

  • Un budget significatif a été prévu pour la mise en place des 5 premiers "quartiers apaisés" prévus par le plan Good Move, où le trafic sera ralenti et les modes actifs privilégiés.
  • Un peu plus de 100 millions d'euros ont été prévus pour l'aménagement de l'espace public (pistes cyclables, trottoirs, places, etc), mais aussi son entretien et amélioration (y compris sa verdurisation !).
  • Plus de 7 millions d'euros sont prévus à la mise en place de la "Ville 30" qui entrera en vigueur en janvier prochain (signalisation, sensibilisation, travaux d'infrastructure) tandis que le budget sécurité routière sera renforcé, notamment en vue d'acheter une série de radars.

Nous resterons évidemment attentifs à la mise en place de ces différents projets dans le courant de l'année, afin qu'ils voient bien le jour et soient positifs pour la mobilité dans notre ville.

 

 

17407 personnes soutiennent déjà le mouvement cycliste

Je soutiens le GRACQ