En ce début d'année scolaire, c’est le cœur chargé d’émotion et mêlé d’une petite inquiétude que 420 jeunes élèves de 6ème primaire des écoles d’Uccle ont pris leur vélo pour rejoindre le parc de Wolvendael.

Au programme : une balade encadrée d'environ 10 km (aller/retour) dans Uccle pour découvrir la commune autrement mais aussi pour être sensibilisé à la pratique du vélo et appliquer tous les comportements de sécurité adéquats. L'action s'est déroulée le 19 septembre, au coeur de la Semaine européenne de la Mobilité.

« On n’avait jamais fait cela, nous a dit un jeune participant. C’était bien et il faudrait recommencer souvent… ».

Cette activité scolaire et sportive, proposée par l’équipe du GRACQ Uccle, a été organisée par la Commune. Les Echevinats de l’éducation et de la mobilité ont tout de suite apporté leur soutien à cette balade à vélo qui avait aussi pour objectif de montrer que la pratique du vélo est nécessaire dans le bon développement de l’enfant.

Directions, professeurs et parents de huit écoles uccloises ont eux aussi répondu présent. Un petit chalenge que d’amener les vélos dans les écoles ! Les enfants étaient encadrés par des membres du corps enseignant, du GRACQ Uccle et de Pro Velo, ainsi que par les Gardiens de la Paix du Service Prévention. Une voiture-balai et une antenne mobile des ACS d’Uccle (service de secours) complétaient ce dispositif de sécurité.

Cette action faisait suite à l’enquête menée par le GRACQ Uccle et l’asbl « Oxy 15, mon quartier, ma vie » sur la pratique du vélo chez les enfants. Plus de 2 000 élèves avaient répondu à cette enquête d’où il ressortait que plus de 70% d’entre eux aimeraient venir à l’école à vélo.

Tous ont contribué à faire de cette balade à vélo un véritable succès et nous les en remercions vivement. « C’était la première édition », nous a dit l’échevin de la Mobilité. Ce qui augure d’une suite favorable. Aux dires des élus présents, la commune d’Uccle a l’ambition de permettre une meilleure sécurité des personnes qui se déplacent à vélo sur son territoire communal, notamment en accordant la priorité aux enfants et personnes âgées. Des aménagements importants sont prévus à cet effet. 

Cette sensibilisation à la pratique du vélo a été une belle réussite. Le sourire était sur toutes les lèvres. Le bilan positif d'une telle action devrait encourager les parents à privilégier le vélo quand les distances le permettent, et surtout pousser les autorités communales à investir davantage dans une politique vélo ambitieuse. 

Xavier Retailleau et Patricia Duvieusart

Plus d'infos :

11289 personnes soutiennent déjà le mouvement cycliste

Je soutiens le GRACQ