Ce dimanche 17 juin, le GRACQ aligne une équipe cycliste au départ du BXL Tour. Au travers de sa participation à l’évènement sportif, notre association souhaite rappeler au Collège de Bruxelles-Ville que le vélo doit aussi et surtout être encouragé pour les déplacements quotidiens. À quelques mois du terme de la législature communale, on ne peut en effet que regretter que la Ville n’ait pas jugé utile de se doter d’un plan de mobilité. 

Pour la seconde édition de l'évènement, 42 cyclistes prennent part au BXL Tour sous les couleurs du GRACQ. Une façon pour eux de participer à l’évènement sportif tout en soutenant un message "mobilité" : Bruxelles-Ville doit faire bien davantage pour les personnes qui souhaitent se déplacer à vélo. 

gracq_bxl_tour_2018_b

Ces dernières années, notre association n'a eu de cesse de dénoncer un manque de vision concernant la mobilité à Bruxelles, plus particulièrement concernant le vélo : itinéraires vélo mis à mal, pistes cyclables supprimées, aménagements cyclables mal conçus, forte pression automobile, absence de réelle concertation avec les usagers... En dépit des déclarations de principe, force est de constater que, sur le terrain, de nombreux projets cyclistes bloquent une fois qu'il est question de rééquilibrage de l'espace public

Sans plan vélo, on peut difficilement espérer que la situation s'améliore sensiblement pour les cyclistes. Mais pire encore, la Ville ne dispose d’aucun plan de mobilité (tout au plus d'un plan de circulation du Pentagone). Développer une vision globale et cohérente de la mobilité, qui prenne en compte les différents usagers et leurs spécificités, est pourtant le b.a.-ba de toute politique de mobilité. 

En participant au BXL Tour, le GRACQ entend donc rappeler les demandes légitimes des citoyens, tout en illustrant de manière symbolique sa volonté de participer concrètement à l’essor du vélo dans la capitale. À l’heure où même le Tour de France fait campagne pour promouvoir l’utilisation du vélo pour les déplacements quotidiens, on ne peut qu’espérer que Bruxelles, ville du Grand Départ 2019, aura à cœur de développer elle aussi l’usage du vélo sur son territoire.

BXL TOUR 2018 équipe GRACQ

 

Florine Cuignet

10992 personnes soutiennent déjà le mouvement cycliste

Je soutiens le GRACQ