Les 35 000 élèves et étudiants des écoles et institutions provinciales du Hainaut ne disposent pas de parkings vélo de qualité. Quatre groupes locaux du GRACQ ont donc décidé de collaborer ensemble sur cette problématique afin de corriger ce manquement.

La crainte du vol et de la détérioration sont des freins à l'usage du vélo. Actuellement, le manque d’infrastructures de qualité pousse de nombreux élèves et enseignants à délaisser leur vélo au moment de se rendre à l’école.

Pour améliorer cette situation, le GRACQ Mons a décidé de s'associer avec d'autres groupes locaux hainuyers (Tournai, Charleroi et La Louvière) pour former un groupe de réflexion autour de cette problématique.

Lister et prioriser

Suite à une rencontre avec le député provincial de l'Enseignement Pascal Lafosse initiée par le GRACQ Mons, les groupes locaux hainuyers du GRACQ se sont engagés à établir une liste des établissements prioritaires qui devraient bénéficier de meilleures infrastructures. La Province, de son côté, mettra la question de la Mobilité cyclable à l'ordre du jour du Comité de direction d'Hainaut Enseignement. 

Améliorer l'offre de parking vélo dans les établissements scolaires de la Province est une étape indispensable pour encourager les déplacements durables. En faisant preuve d'initiative et en mettant son expertise au service des pouvoirs publics, le GRACQ se coordonne et agit pour que la Province du Hainaut offre enfin à ses élèves des alternatives en termes de mobilité. Un suivi particulier sera porté à ce dossier dans les mois qui viennent par les GRACQ Mons, Tournai, Charleroi et La Louvière.

Séverine Vanheghe

15778 personnes soutiennent déjà le mouvement cycliste

Je soutiens le GRACQ